Bordeaux (Street) food City guide #2 : Santosha pour un pad thaï

A deux pas de Catering, sur la place Fernand Lafargue, nous voici chez Santosha, un fast-good aux influences thaïlandaise, indonésienne mais aussi indienne.

L’imposante cantine « Asian Street Food » fait salle comble en ce samedi soir. Beaucoup optent pour un pad thaï à emporter alors que les chanceux profitent d’une place en terrasse.

Dans nos assiettes ?

Un Tao Pai Pai (poulet croustillant au caramel) et un Som Tom (poulet, citronnelle, salade, soja, cacahuètes)

pad-thai-santosha

santosha-street-food

C’est combien ?

Les plats sont copieux et affichent quasi tous le même tarif : 10,80€

menu-santosha-bordeaux

le-santosha-bordeaux

Mon avis ?

Mon Som Tom est goûteux et copieux tout comme le Tao Pai Pai. L’endroit n’est pas désagréable mais j’aurais cependant préféré avoir une place en terrasse, la grande salle étant un peu bruyante… Service cool et très rapide.

pad-thai-santosha-bordeaux

santosha

santosha-menu

C’est où ?


Le Santosha

2 place Fernand Lafargue – Bordeaux

Ouvert tous les jours de 12h à 16h et de 19h à 23h

facebook.com/santoshastreetfood

santosha-bordeaux-street-food

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Où acheter des cactus à Paris ?

FacebookTwitterPinterestJ’ai  déclaré une passion envahissante pour les cactus et j’ai l’impression que...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *