Chez Hipolène / Paris 11

by

Tout de formica vêtu, ce petit restaurant aux airs de fromagerie et d’épicerie a tout pour séduire. Le comptoir à fromages rappelle la crémerie précédemment installée ici. De la vaisselle dépareillée, de la bière parisienne, des plats fait maison préparés avec amour et bons produits et des tarifs carrément intéressants.

Dans nos assiettes ?

4 formules déj.

Croustillants de brebis, oignons confits et champignons & Petite salade de truite et pommes de terre aux herbes en entrée.

Salade de poulet citron, lentilles corail, et légumes & risotto d’orge poêlé, tomates confites, basilic, olives

Fontainebleau pommes fraises

chez-hipolene-paris-11

chez-hipolene-saint-maur

restaurant-chez-hipolene-saint-maur-paris-11

chez-hipolene-saint-maur-paris-11

chez-hipolene-saint-maur-paris11-resto

 

restaurant-chez-hipolene-saint-maur-paris11

C’est combien ?

Formule déj : entrée + plat ou plat + dessert : 13€

Le soir, on s’en sort difficilement pour plus de 30€

chez-hipolene-saint-maur-paris11-restaurant

Mon avis ?

Une très bonne adresse à l’atmosphère agréable, au menu changeant chaque jour mais avec l’amour constant pour les bons produits et le fait maison. Excellent rapport qualité-prix, café de la brûlerie Belleville, bière parisienne, déco brut, bobo, Saint-Maur, tout me plaît ici.

resto-chez-hipolene-saint-maur-paris-11
chez-hipolene-paris11

resto-chez-hipolene-saint-maur-paris-11
chez-hipolene-saint-maur-paris11
chez-hipolene
Chez Hipolène

73 rue Saint Maur –  75011 Paris

Ouvert mardi et mercredi au déjeuner et du jeudi au samedi midi et soir

www.facebook.com/chezhipolene.restaurant.paris11

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *