Cho Cantine | Cantine vietnamienne | Paris 10

by

Il faisait froid alors on a décidé d’aller chez Cho, une nouvelle cantine vietnamienne pour les heureux travailleurs du 10ème. Les papas de ce petit resto sont d’anciens designers et ça se vérifie au premier coup d’oeil. La carte fait la part belle aux principales spécialités de la street food vietnamiennes : le banh mi, le Pho et le bo bun.

Dans nos assiettes ?

Un banh mi cho poulet citronnelle (pain bun farine bio)
Un pho
2 thés glacés maison

cho-cantine
cho-cantine-paris-10

cho-cantine-vietnamien

cho-cantine-vietnamienne-paris10

C’est combien ?

carte-menu-cho-cantine

Mon avis ?

La rue du Paradis est décidemment le paradis des foodistas. Cette petite cantine rejoint les rangs des cantines hautement recommandables du 10ème. Le poulet à la citronnelle de mon banh mi était excellent, fondant et savoureux. J’ai tenté la version banh mi cho qui prend la liberté de remplacer la baguette du sandwich par un pain entre le bun de burger et la ciabatta, . Ce pain, qui fera grincer les dents des puristes, a l’avantage de créer un banh mi pas sec du tout, comme ça peut être le cas à l’accoutumée.  Il n’était, par contre, pas assez copieux pour mon gros appétit. Le banh mi se décline ici avec du boeuf mariné, du poulet citronnelle, du porc 5 parfums, ou des boulettes de boeuf-basilic thaï). J’ai également goûté le Pho, copieux et savoureux, que l’on pimente et nuoc man(ise) à sa sauce. Je reviendrai pour vérifier de quel bois se chauffe le bo bun.

cho-cantine-paris10

Cho Cantine

31 rue de Paradis, 75010 Paris
Ouvert du lundi au vendredi de midi à 14h30 et de 19h à 21h30
www.facebook.com/chocantine

cho-cantine-paris10-rue-paradis

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

1 Response
  • Les Tasters
    octobre 18, 2015

    Super tes photos!
    Tu me diras pour le pho. Pho-t-il y retourner? Au moins, on y mange « freshement » et sainement.

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *