ISTR : un air marin souffle sur Paris

by

Avis aux amoureux des fruits de mer et particulièrement des huitres,  votre nouveau QG parisien est tout trouvé ! ISTR a réalisé sa première sortie en mer fin juin et une fois le pas de la porte franchi, l’air iodé nous envahit. Bonheur.

Un espace ultra-design, aménagé et décoré avec goût, où le confort est roi et où le détail est poussé jusque sur les murs «un peu kitch » vous dira Pierre un des co-founder, mais tellement chouette. Que l’on ait envie d’un afterwork attablé au bar, à coup de bons vins ou de cocktails créés par Philippe, accompagnés de quelques huitres savamment choisies… Ou que l’on ait envie d’huitres suivies de plats où 1001 saveurs explosent en bouche… Bref, ISTR est une vraie perle !

Dans nos verres ?

Athena Mule, du gin, liqueur de fleurs de sureau, jus de citron frais, ginger beer et basilic frais. Incroyablement rafraichissant et bon.

Kéfir Citron, normalement servi comme dessert car très sucré : vodka, liqueur de Yogourt, lemon curd,  jus de citron frais, bitter lemon, blanc d’œuf. On a l’impression de croquer dans une tarte au citron. Miam.

Dans nos assiettes ?

En entrée, un assortiment à se partager :
– Huitres en tempura : grande puriste, j’avais peur de l’huitre cuisinée. Erreur, c’était incroyable et on en redemande.
– Haddock en rillettes et chips de sarrasin : très bon. Croustillants de Sarrasin aux légumes et mojo verde : très bon bis.
– Rolls, saucisse « chavassieux » : la touche « terre », bon, mais on préfère la mer

On enchaine sur les huitres, bien évidemment :
– 6 huitres Spered (Creuse de Bretagne) bien charnues, iodées et avec ce petit goût de noisette qu’on adore.
– Puis 3 huitres fines de Saint-Vaast (Normandie). En résumé : Fraicheur. Délicieuses. Parfaites.

istr-restaurant-huitres

En plat :
– Le lieu noir en ceviche, menthe, concombre : outre le fait d’être excessivement bien cuisiné, c’est frais, rafraichissant, c’est fin, ça se mange sans faim 😉
– Testé en petite portion, le poulpe, olives, câpres, pesto de céleri : tellement moelleux, à en tomber amoureuse.

Une petite place pour le dessert ?
– Le sablé cacao et ses framboises. Pour les fanas de cacao peu sucré comme moi, c’était la framboise sur le sablé : parfait pour terminer ce diner.
– Crêpe Suzette, caramel au poivre de Timut : foodgasm, tout simplement.

istr-restaurant-paris-3eme

L’addition ?

Formule déj’ : 23 €

Cocktail 13€
Assortiment d’entrées 24€
6 huitres Spered (Bretagne) N°4 12€
3 huitres fines de Saint-Vaast (Normandie) 7€
Lieu noir en ceviche 15€
Poulpe 18€
Crêpe Suzette 9€

istr-restaurant-paris-3e

Mon avis ?

Testé le soir, ISTR est aussi convivial que romantique. Le service est adorable, tout le monde est aux petits soins.

En conclusion, un vrai Oyster Bar où la qualité n’empiète pas sur le prix et permet de se faire vraiment plaisir, tout comme les plats ultra-frais proposés.

Une belle contrepartie si vous avez envie de troquer vos indémodables planches de charcuteries/fromages/mozza par un plateau de « seafood » par exemple !

ISTR

41 Rue Notre Dame de Nazareth, 75003 Paris

Ouvert midi et soir du mardi au vendredi et le samedi soir.

www.facebook.com/istrparis

istr-resto-paris3

Andréa, #teambouboule à temps plein.
Pas une journée sans chocolat. Pas une journée sans râler.
Je vendrais mon chat pour une tarte au citron meringuée ou un très bon pad thaï ou un très bon burger ou… ouais, bref.
J’adore faire des caprices tous les week-ends pour tester de nouvelles adresses ou pour user une des mes adresses préférées.

No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline