Käramell, temple des bonbons scandinaves rue des Martyrs

by

A deux pas de la Chambre aux Confitures, une autre échoppe dédiée aux becs sucrés…

Guimauves, chocolats, berlingots, caramels, bonbons gélatines, bonbons durs, guimauves, réglisses salées (lakrits), Käramell (bonbons en suédois) est une délicieuse boutique de bonbons située rue des Martyrs où nos pupilles ne cessent de se régaler devant les180 sortes de bonbons principalement en provenance des pays scandinaves.

karamell-bonbons-suedois-confiserie-paris-9

karamell-bonbons-suedois-paris-9

Des bonbons classiques et d’autres saveurs plus inattendues : chewing-gum à la cannelle, réglisses salées, sachets de Marzipan (pâte d’amande à la fraise et au champagne) et des noms de bonbons qui prêtent à sourire…

karamell-bonbons-suedois

On y trouve de la crème de noisettes et des caramels au chocolat de la marque Daim.

On dégote également chez Käramell d’excellents petits cadeaux comme les boîtes de Pilules de Merlin « pour voir la vie en rose », « pour l’ensorceler », « pour se moquer du temps qui passe », « pour marquer des buts », « pour supporter sa belle-mère »…

karamell-bonbons-confiserie-suedoise-paris

Des objets suédois sont mis en avant dans la jolie boutique : papeterie, contes pour enfants, peluches…

karamell-rue-des-martyrs

karamell-rue-des-martyrs

© Käramell

P.S. : Ne comptez pas sur la tenancière des lieux pour vous faire déculpabiliser, c’est une ancienne mannequin…

C’est où ?

KÄRAMELL
15 rue des Martyrs 75009 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 20h et le dimanche de 10h30 à 19h
Page Facebook de KÄRAMELL
Site (avec quelques bonbons à vendre)

karamell-confiserie-rue-des-martyrs-bonbons

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline