La Gazette, ça dépote dans le 16ème

la-gazette-restaurant-paris-16

Carton plein dès l’entrée côté déco avec un bel ananas blanc posé sur la table basse, les fauteuils années 50 et le mobilier vintage. Une atmosphère chaleureuse et raffinée crée une superbe entrée en matière. Un mojito plus tard confortablement installés sur les fauteuils autour de la table basse, nous déménageons pour débuter le repas.

A la carte, uniquement des produits de saison et de nombreuses associations audacieuses. Mais ce qui distingue pour moi la cuisine et les plats du CHEF Julien Gatineau, est bel et bien l’utilisation juste et follement maitrisée des pousses et herbes.

 

la-gazette-restaurant-paris-16-mojito

Dans nos assiettes ?

En entrée, nous nous sommes laissés tenter par les asperges blanches des Landes, sauce Hollandaise, les artichauts, parmesan & pousses d’épinards et tempura de gambas au sésame.

Saumon Label rouge, quinoa en salade et suprême de poulet de Dandieu, purée pour poursuivre.

Moelleux au chocolat 1/2 sel & glace caramel, cheese cake mangue passion & tarte au citron vert meringué pour nous achever…

la-gazette-restaurant-paris-16-entree

la-gazette-restaurant-paris-16-gambas

la-gazette-restaurant-paris-16-entree-gambas

la-gazette-restaurant-paris16-entree

la-gazette-restaurant-paris-16-asperges

la-gazette-restaurant-paris-16-saumon

la-gazette-restaurant-paris-16-poulet

la-gazette-restaurant-paris16-tarte-citron     la-gazette-restaurant-paris-16-fondant

la-gazette-restaurant-paris-16-cheesecake

la-gazette-restaurant-paris16-cheesecake    la-gazette-restaurant-paris-16-deco      la-gazette-restaurant-paris16

C’est combien ?

Menu déjeuner : Entrée + plat ou plat + dessert 21€ ou entrée+plat+dessert 27€

Plats à la carte entre 18 et 25€

lafourchette

la-gazette-restaurant-paris-16-carte

Mon avis ?

Premières asperges de la saison pour moi et quelles asperges… Délicieuses asperges blanches des Landes, tiédies a l’huile d’olive Extra vierge, ciboulette, sauce hollandaise, cerfeuil et pousse de poireaux. La salade d’artichauts, agrémentée de parmesan 12 mois, de pousses d’épinards, de noisettes concassées (pour la touche craquante) et shiso pourpre (goût cumin) est excellente. Mais ce sont les tempura de gambas au sésame qui remportent tous les suffrages. Mon dieu que c’est bon, ça croque et ça fond, sauce thaï et pousse de goa cress (goût coriandre) : un goût irrésistible de reviens-y.

Julien Gatineau aime le beurre et je l’en remercie. Le saumon Label rouge qui a cuit dans le beurre (beaucoup de beurre) a la peau croustillante (un rêve). Le quinoa qui l’accompagne est assaisonné à souhait (tomates confites, coriandre, concombre, ciboulette). Le suprême de poulet de Dandieu a été cuit suivant le même principe : le beurre est la clé. La purée est divine.

Les choses sérieuses commencent avec les desserts. Le classique moelleux au chocolat gagne ici en peps avec de la fleur de sel, des pétales de fleur de pensée, du shiso pourpre et shiso vert. Le cheesecake mangue passion au Philadelphia sans cuisson est aérien et léger à côté de l’exubérante tarte au citron vert meringuée et pousse de shiso vert (goût anisé).
J’ai eu un réel coup de coeur pour le lieu, la cuisine et le chef avec qui j’ai discuté. Voici une adresse que je peux conseiller les yeux fermés, impossible de ne pas prendre son pied.

la-gazette-restaurant-paris-16-tarte-citron

 

La Gazette

28 rue de Duret – 75016 Paris

Ouvert du lundi au vendredi midi & soir et le samedi soir

www.lagazetteparis.com

www.facebook.com/lagazetteparis

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Hiphopbitcheese, Messages en Boîte, Inside Kitchen Project : 3 liens food à découvrir !

FacebookTwitterPinterestHiphopbitcheese, compte Instagram à suivre pour fans de fromage & de rap...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *