Le bar à chocolat de Jean-Paul Hévin

chocolat-chaud-jean-paul-hevin-paris

Dans la course au meilleur chocolat chaud de Paris, Jean-Paul Hévin se place toujours très bien. En plus, il paraît qu’il est peu calorique (comprendre moins que beaucoup de chocolats chauds) car il contient peu de beurre de cacao et peu de sucre. Je me rends dans son Chocolate bar, rue Saint Honoré, au premier étage de la boutique.

jean-paul-hevin-chocolatier-patissier

Dans nos assiettes ?

LE chocolat chaud de Jean-Paul Hévin à customiser 🙂 Au programme, des billes de chocolats pour faire croquer notre chocolat, de la traditionnelle chantilly, du chocolat au gingembre et un coulis de framboise. Les excentriques pencheront pour la crème d’huitre ou le coulis de carottes.

chocolat-chaud-jean-paul-hevinchocolat-chaud-jean-paul-hevin-parisbar-a-chocolat-hevin-paris-1erbar-a-chocolat-hevin-paris

C’est combien ?

7€ le chocolat chaud

Mon avis ?

Jean-Paul Hévin, c’est un peu la crème de la crème du chocolat… On s’attend à payer son chocolat les yeux de la tête et pourtant ses tablettes sont commercialisées 3,85€…

Le chocolat chaud est à 7€. Pour être une amatrice de chocolat chaud, je peux vous l’affirmer, un chocolat chaud très très moyen dans n’importe quel lieu franchit très trop souvent la barre des 5€. Alors autant se payer le luxe d’un très bon chocolat chaud rue Saint Honoré dans une déco moderne et bien léchée.

chocolat-chaud-bar-a-chocolat-jean-paul-hevin

A tester, le chocolat chaud aux épices, au thé vert Matcha, à la mangue, ou encore à la banane et au piment !

Bien évidemment, tous les chocolats chauds sont préparés minute.

Coup d’oeil sur les originaux oeufs de Pâques et coup de coeur pour l’oeuf Maillot (ou oeuf mayo :)).

oeuf-paques-jean-paul-hevinoeufs-paques-jean-paul-hevin-parischocolat-paques-jean-paul-hevinjean-paul-hevin-chocolatier-paris-paques

C’est où ?

Bar à chocolat de Jean-Paul Hévin – 231 rue Saint-Honoré – 75001 Paris
Ouvert du lundi au samedi de 10H à 19H30
Wifi

facebook.com/Jean.Paul.Hevin

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Wishlist d’une foodista au père Noël fauché

FacebookTwitterPinterestPour les gourmands flemmards Le mugcake a été inventé pour les gourmands...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *