Le brunch de la Gaité Lyrique

by

Espace de coworking la semaine, le magnifique foyer historique de la Gaité Lyrique se fait moins studieux et bien plus gourmand le week-end. Proposé chaque dimanche et lancé par le collectif Melting Popote, le brunch dépote. Loin d’être fan des brunchs, je les fuis plutôt, pas du tout convaincue du rapport qualité/prix. Ici, pas de package, pas d’étiquette, on choisit ce que l’on veut au stand de 5 cuisiniers qui concoctent petits plats et gourmandises outrageuses à base de produits de petits producteurs. On paie donc selon sa faim et ses fins de mois. Du bon, du frais et du fait-maison, ce qui n’étonnera personne quand on sait que c’est le fondateur de la Ruche qui dit Oui qui se cache derrière ce brunch dominical.

brunch-gaite-food

brunch-gaite-lyrique

Dans nos assiettes ?

C’est simple, nous n’avons délaissé aucun stand.

Au stand de l’habitué du brunch cot cot cot, nous avons pris des « oeufs parfaits » bio (cuisson basse température) de la Ferme du Mont Saint Père, les croustillantes baguettes de la boulangerie Tout autour du pain, le beurre de barrate, le jambon des Viandes du Châteauneuf, et confitures artisanales.

Le stand de Pancake Factory fait également partie des inconditionnels du brunch de la Gaité Lyrique avec des pancakes issus de l’agriculture biologique et cuits sur place.

Nous testons également avec plaisir le Menu Kawaii de Mercy Fanny  : gyozas poulet/gingembre, sauce Ponzu, Korokke sauce Bulldog et salade Minamoto (udon, poulet mariné, salade, vinaigrette noisette sésame).

L’heure bénie des sucreries avec Bump Lab et son excellente tartelette minute : la minute chocolat/sarrasin.

Et on enchaîne et conclut avec les pâtisseries bio de Curio Gusto avec un marbré vanille/chocolat, un coffee cake, un carrot cake, un cake au citron, un brownie chocolat & des mini financiers.


gaite-lyrique-brunch-dimanche

brunch-paris-3-gaite-lyrique
brunch-paris3-gaite-lyrique

brunch-la-gaite-lyrique

brunch-gaite-lyrique-melting-popote

brunch-paris-gaite-lyrique-paris3

brunch-la-gaite-lyrique-paris-3

brunch-paris-pas-cher-gaite-lyrique
brunch-la-gaite-lyrique-paris3
brunch-gaite-lyrique-paris

brunch-dimanche-paris3

brunch-gaite-lyrique-paris3-pas-cher

 

brunch-gaite-lyrique-paris-3

brunch-a-theme-paris-la-gaite-lyrique

 

brunch-theme-paris-3-gaite-lyrique

C’est combien ?

Menu cot cot cot à 6,80€

Menu Kawaii à 8,90€

Pancakes suédois et confiture de baies à 4,80€

Tartelette minute à 4,5€

Bref, on partage pour goûter à tout et on s’en sort pour 20€.

Mon avis

Brunch anti blues du dimanche, à suivre d’une expo. Du bon, de l’accessible, des cuisiniers passionnés souvent passés des bureaux aux fourneaux, un superbe cadre, bref, je vous le conseille chaudement… Depuis le début du mois de décembre, des brunchs thématiques sont proposés (brunch suédois, brunch de Noël, brunch détox pour la rentrée…). L’offre change quasiment chaque semaine, exit les sempiternels oeufs mal brouillés, ici pas d’embrouille, pas de tambouille mais de la melting popote qui dépote.

brunch-gaite-lyrique-paris3

gaite-lyrique-brunch

C’est où ?

Théâtre de la Gaîté Lyrique

3 bis rue Papin, 75003 Paris

Tous les dimanches de 12h à 15h

gaite-lyrique.net

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close