Le Paris de… HappyFoodBlog

by
– HappyFoodBlog, c’est qui au juste ?

happy-food-blog

Une petite-fille de bouchers-charcutiers-traiteurs, accroc aux saucissons et aux verres entre amis, dont la plus grande passion est de MANGER. Donc du coup, je cuisine pas mal (pour pouvoir manger tiens!), je vais aussi souvent que possible au resto (plus sympa pour retrouver les copains !) ou boire des coups dans des bars rigolos (j’suis une grosse fan des happy-hour parisiens !). Ah, et j’suis aussi fraîchement débarquée de mon Sud-Ouest natal pour goûter aux joies de la capitale – détail important car je reste très attachée à ma cuisine locale !

 

– Et « dans la vraie vie », tu fais quoi ?

J’ai une autre deuxième grande passion : la communication ! Heureusement, j’ai pu allier très vite mes deux passions et je travaille aujourd’hui dans la communication Food !

– Trois mots qui définissent ton Paris

Festif, beau, village !

– Plutôt rive gauche ou rive droite ?

Rive droite même si je craque volontiers pour les tapas du 5ème et les pintes de la rue Princesse un soir de match de rugby !

tapas avant-comptoir odéon

– Le truc que tu détestes chez tes compatriotes parisiens ?

Qu’ils ne se décalent jamais sur les trottoirs. Et si on veut aller plus loin, j’pense que le Parisien est dans sa bulle et c’est excessivement énervant de toujours, nous pauvres petits provinciaux (ahah !), devoir bouger et devoir leur ouvrir les yeux : oui il y a autre chose après le périph et non, je ne parle pas que du Touquet !

– Le truc que tu adores chez tes compatriotes parisiens ?

Qu’ils soient d’une patience exemplaire dès qu’ils se payent les remarques des provinciaux ! Mais aussi qu’ils aient souvent la classe, mecs comme meufs, accoudés sur les terrasses parisiennes, qu’ils soient dingues de leur ville et toujours opé pour bouger !

– Ce qui te ferait quitter Paris ?

Mon boulot !

– Ce qui te fait rester à Paris ?

PARIS ! C’est immense, ça bouge, il y a tellement de choses à faire, de lieux à découvrir, de gens à voir, on redécouvre cette ville inlassablement !

– Quel est ton quartier préféré ?

Grands Boulevards ! Et je dis ça car c’est tout simplement mon quartier et il y a TOUT : la rue Richer avec ses bonnes adresses, les grands boulevards et leurs pubs ouverts jusqu’au petit matin, des dizaines de théâtre, ça bouge tout le temps, les commerces sont ouvert quasiment 24H/24H, c’est hyper-central, il y a des tas de passages magnifiques bref il ne manquerait qu’un peu plus d’espaces verts pour que ce soit parfait !

– Tes boutiques préférées ?

Je kiff pas trop le shopping… sauf pour la bouffe ! Pour l’art de la table, je vise les classiques comme Hema et Casa (budget étudiant oblige !) et pour la food je tape dans les épiceries spécialisées (j’fais souvent des recettes en mode world food, donc je cours après la farine nixtamalisée ou la citronelle ahah) chez les artisans de la rue Cadet (maraichers, bouchers, fromagers, pâtissiers, chocolatiers, cave à vin… tout çà dans une seule petite rue !) ou tout simplement chez Monoprix qui reste encore assez exotique pour moi (y’en a pas beaucoup dans le Sud-Ouest !)

– Tes bons plans bouffes préférés (restos, commerces, bar…)

AAAAAH j’aime les bons plans ! Si on est organisés, PricelessSouper c’est pas mal pour manger chez de grands chefs sans avoir à réserver des mois à l’avance et débourser des millions. Fricote propose souvent des events food à petits prix (voire gratuit) sur son site. Il faut aussi se mettre en veille sur la Mairie de Paris : en ce moment, y’a des cours de cuisine gratuit sur les marchés, en mai et septembre il y a les Heures Heureuses… Bref plein d’évènements festifs plutôt sympas ! Pour boire des coups, j’ai fait une petite sélection des bars pas chers (où tu as à boire et à manger pour moins de 5€ !) sur mon blog et je relaie pas mal de #bonsplans ponctuels sur mon twitter @happyfoodblog_ !

Happy Food Blog

– Etre à Paris sans être à Paris, OÙ ÇA ?

La beauté de Paris, c’est qu’on se sent rarement à Paris. J’hurle toujours autant quand j’aperçois la Tour Eiffel au loin – mine de rien on la croise pas souvent – et j’me sens toujours comme la parisienne clichée quand je me pose sur une terrasse de bistrot. Mais quand je bois une pinte dans un pub du 10ème craque chez un jap’ rue St Anne, quand je passe des aprems dans un parc du 19ème ou quand je sors à la découverte d’une nouvelle adresse déjantée dans le 11ème, je n’ai plus DU TOUT l’impression d’être à Paris !

– Ta TO DO LIST parisienne si tu n’avais plus qu’une semaine à vivre dans la capitale ?

J’irai dans toutes les adresses que je veux encore absolument tester : Brasserie Thoumieux, Clint, PaperBoy, Tuck Shop, Frenchie, BeefClub, La Maison de l’Aubrac, le Mandarin Oriental, Claus, Il Brigante, La Pulperia, Miznon, Ouhlala, Muxu, La Buvette, Abri, Blue Valentine, David Toutain, L’Epicerie du Père Claude…

– Ton dernier resto à Paris avant la fin du monde ?

Déjà, si c’était VRAIMENT la fin du monde, je m’envolerai jusque dans la cuisine de Mamie pour qu’elle me fasse le plus beau dernier repas du monde. Mais si je devais absolument faire un dernier resto sur Paris, je pense que j’irai chez Chartier, ma cantine chérie, où je m’y sens comme à la maison, avec tous mes copains, les serveurs trop sympa et les plats sans chichis !

chartierchartier

Suivre Pauline

Son blog HappyFoodBlog

Sa page Facebook

Son compte Twitter

Son compte Instagram

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]