Le Paris de… L’Analytique de l’Aliment

analytique de l'aliment

L’Analytique de l’Aliment est un blog intelligent, audacieux avec une touche d’humour subtil sur l’Aliment avec un grand A. Un blog pour les gourmands et foodies. Derrière ce blog, des amoureux, Eve & Julien, amoureux l’un de l’autre d’abord, amoureux de la bonne bouffe ensuite et amoureux de Paris entre autres. Nous avons donc évidemment voulu découvrir leur Paris !

L’Analytique de l’Aliment en quelques mots, c’est qui, c’est quoi ?

Nous sommes 2 amoureux (autant l’un de l’autre que de bonne bouffe !).

L’Analytique de l’Aliment, c’est un moyen de nourrir notre passion. On y parle de l’aliment sous toutes ses formes, on le confronte à toutes formes de création et de réflexion : ça donne l’aliment en photo, en musique, en tant qu’œuvre d’art ou source d’inspiration, en tant que sujet culturel et social… La seule ligne directrice étant de se faire plaisir et d’en rire.

Trois mots qui définissent votre Paris

paris-city-guide le-paris-de-analytique-de-l-aliment

Plutôt rive gauche ou rive droite ?

Rive droite !

Le truc que vous détestez chez vos compatriotes parisiens ?

Leur comportement dès qu’ils sortent de Paris…

Le truc que vous adorez chez vos compatriotes parisiens ?

Leur indifférence ! C’est reposant de pouvoir être un anonyme parmi les anonymes…

Ce qui vous ferait quitter Paris ?

Un méchant burn-out peut-être.

Ce qui vous fait rester à Paris ?

Le mouvement perpétuel et toutes les découvertes qui vont avec.

La personnalité féminine/masculine qui incarne le mieux la parisienne/le parisien ?

Celui qui incarne le plus le parisien, ce serait surement le pauvre poinçonneur des Lilas de Gainsbourg…

serge-gainsbourg-le-poinconneur-des-lilas-cd-album-929266131_ML

Et pour la parisienne, voir la description donnée par TTC dans « Paris Paris » !

Quel est votre quartier préféré ?

Pas facile de choisir… Si il fallait n’en garder que 2 ce serait le 2° et le 3°, pour leurs marchés, leurs passages couverts et leurs petits parcs cachés.

Vos boutiques préférées ?

·      FrenchTrotters, 128 rue Vieille du Temple, 75003 : pour sa sélection de vêtements pointue et élégante

·      Le Comptoir Baulois, 34 rue Godot de Mauroy, 75009 : pour le véritable fondant baulois qu’on ne trouve que là (et sur les marchés de La Baule, Pornichet, Le Pouliguen…)

·      Le Village Epicerie Fine, 25 rue Bouchardon, 75010 : pour l’accueil de notre ami Eric, les desserts créatifs et les produits rares et exotiques !

·      La joie de vivre, rue de Seine, 75006 : petite boutique de déco pleine de charme

analytique de l'aliment

Vos bons plans bouffes préférés (restos, commerces, bar…)

·      Slice, passage des Panoramas, 75002 : pour ses bagels gourmands à tomber

·      Les desserts du Village par Eric… allez donc gouter le « Eve », et le « Julien » (alias Wall-E) 😉

·      La Recoleta, 229 avenue Gambetta, 75020 : un petit resto argentin en bas de chez nous, où on trouve du bœuf argentin délicieux et du vin rouge de là-bas…

·      Le traiteur marocain du Marché des Enfants Rouges, 39 rue de Bretagne, 75003 : il y a souvent la queue mais la pastilla de poulet et le kefta aux œufs sont fous…

Etre à Paris sans être à Paris, où ça ?

·      Dans la rue Montorgueil un jour de marché, on se croirait dans un petit village du Sud.

·      Sur la péniche L’Antipode, au canal de l’Ourcq (mais c’est une péniche itinérante !) : boire un jus de fruits l’été (presque) les pieds dans l’eau, ça n’a pas de prix.

·      La Grande Mosquée de Paris (2 bis place du Puits de l’ermite, 75005) ! La petite cour ombragée, le thé à la menthe et les pâtisseries typiques…on s’y croirait.

Visitez le site l’Analytique de l’Aliment !


Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Chacun ses goûts, le bon yogurt gourmand

FacebookTwitterPinterestChacun ses goûts, petite boutique dans le marais propose de confectionner son...
Read More

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *