Le Paris de… Le Polyèdre

by

le-polyedreLe Polyèdre fait partie de mes lectures gourmandes incontournables sur la Toile. Des avis de restos, brunchs et une fine sélection de coffee shops. Mais le Polyèdre, c’est également ou surtout de superbes photos ! Derrière ce blog, une passionnée d’art, d’architecture, de Paris et de ses bonnes adresses, nous livre ses adresses préférées et de superbes photos pour illustrer cet article !

Le Polyèdre, c’est qui au juste ?

Une parisienne d’adoption depuis 3 ans !

Et « dans la vraie vie », tu fais quoi ?

Architecte.

Trois mots qui définissent ton Paris

Lumineuse – Mythique – Minérale

Plutôt rive gauche ou rive droite ?

Les deux ! Une pour y habiter l’autre pour y sortir. Elles sont inséparables et incomparables.

Le truc que tu détestes chez tes compatriotes parisiens ?

Le snobisme

Le truc que vous adorez chez tes compatriotes parisiens ?

L’élégance

Ce qui te ferait quitter Paris ?

Une plus grande ville.

Ce qui te fait rester à Paris ?

Les cocktails du Red House.

La personnalité féminine qui incarne le mieux la parisienne ?

Paradoxalement, Sofia Coppola.

Quel est ton quartier préféré ?

Le troisième ! Pour ses belles rues longées de beaux bâtiments, pour son côté village, pour son ambiance dans le marché des enfants rouges, et pour toutes ses bonnes adresses !

Tes boutiques préférées ?

So We Are rue de Charonne pour ses larges choix de belles marques de vêtements. Sessun, juste en face. Xanadou, rue Saint Sulpice, une jolie boutique où ils vendent de la vaisselle faite par de grands designers/architectes. Caravane Emporium & chambre (19 Rue Saint-Nicolas, 75012). Le Bon Marché, pour les escalators mythiques. Le sept cinq (54 rue Notre-Dame de Lorette, 75009), un magasin ouvert il y a un peu plus d’un an, qui ne vend que des créations parisiennes ! Merci (111 Boulevard Beaumarchais, 75003), hyper cliché mais une bonne dose d’inspiration à chaque passage.

Tes bons plans bouffes préférés (restos, commerces, bar…)

/// culture asiatique

Tsubame (40 Rue de Douai, 75009), le nouveau bistrot japonais dans le 9ème

tsubame-bistrot-japonais-paris-9-by-le-polyedre

Kunitoraya (1 Rue Villedo, 75001), l’indétrônable restaurant à udons et tempuras de la rue Villedo, près de la rue Saint Anne.

Nanashi (57 rue Charlot, 75003 et 31 rue de Paradis, 75010), pour son esprit healthy

Taeko, le japonais du marché des enfants rouges

/// brunch

Chez D (220 Rue Saint-Jacques, 75005), pour ses délicieux œufs brouillés et ses scones au beurre battu, rive gauche.

chez-d-cafe-paris-by-le-polyedre

Café Madam (150 Rue Saint-Denis, 75002), pour le lieu très joli et ses brunchs du week end avec un, inspiré du Liban.

Le pop up brunch d’Emperor Norton, tous les dimanches au Rice & Fish (22 Rue Greneta, 75002). Excellent breakfast burrito et granola maison.

Claus (14 Rue Jean-Jacques Rousseau, 75001), pour ses formules brunch version petit déjeuner allemand rue Jean Jacques Rousseau

/// pause café / gouter

Coutume (47 Rue de Babylone, 75007), pour leur talent de torréfacteur et le lieu, idéal pour un gouter ou pour travailler quelques heures.

Institutti café (60 Rue des Écoles, 75005), toujours rive gauche. Le café vient de Coutume, mais tous le reste est l’univers finlandais. Calme,joli et paisible.

institut-finlandais-instituutti-cafe-paris-5-by-le-polyedre

Holybelly (19 rue Lucien Sampaix, 75010), près du canal, pour sa cuisine locale qui change chaque mois en fonction des saisons et son ambiance folk.

hollybelly-paris-10-by-le-polyedre

Broken Arm (12 Rue Perrée, 75003), pour son coté méga arty : joli concept store qui mélange culture, mode et petit coin café !

broken-arm-shop-fashion-coffee-paris-by-le-polyedre

L’institut suédois (11 Rue Payenne, 75003) pour sa joli cour qui donne envie d’y rester dès les premiers rayons du soleil de printemps, un citronnade maison à la main.

Fondation café (16 rue Dupetit Thouars) pour un bon café à emporter qui vient de la brûlerie belleville.

/// Culture Street food

Frenchie to go (9 rue du Nil, 75002), pour son sandwich mascotte, le reuben’s.

Candelaria (52 Rue de Saintonge, 75003), la taqueria rue de Saintonge dans le 3ème, pour ses tacos plus que délicieux dans une ambiance cantine mexicaine pas cher.

Little Cantine (51 Rue des Écoles, 75005), des bons burgers rive gauche.

The Sunken Chip (39 Rue des Vinaigriers, 75010) pour son fish and chip accompagné de sa purée de petits pois et menthe : so british

the-sunken-chip-fish-and-chips-paris-par-le-polyedre

the-sunken-chip-fish-and-chips-paris-by-le-polyedre

/// dîner

Bones (43 Rue Godefroy Cavaignac, 75011), pour son menu unique le soir, très bon.

Abri (92 Rue du Faubourg Poissonnière, 75010), un menu gastro à 39€ le soir au top.

58 qualité street (58 Rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005) près du Panthéon, annexe du restaurant étoilé Itinéraires.

L’ébauchoir (43 Rue de Cîteaux, 75012) pour ses plats brasserie, rapport qualité prix imbattable.

Etre à Paris sans être à Paris, OÙ ÇA ?

Pendant un mix de Gilles Petersen à la Bellevilloise où il fait sa tea time une fois tous les deux mois.

Ta TO DO LIST parisienne si tu n’avais plus qu’une semaine à vivre dans la capitale ?

– Lundi : goûter aux meilleurs tartes au citron de Paris des meilleurs pâtissiers.
– Mardi : se lever aux aurores pour photographier les mecs de Rungis.
– Mercredi : assister à un cours au collège de France.
– Jeudi : se réveiller dans un palace et y prendre le petit dej’.
– Vendredi : faire la fête jusqu’à l’ouverture du marché d’Aligre pour manger fromages, bon pain et petites viennoiseries.
– Samedi : aller dans chaque quartier de Paris et photographier un commerçant et un lieu avec un appareil photo jetable.
– Dimanche : glander sur une terrasse avec ma meilleure copine et regarder les gens passer.

Retrouvez le Polyèdre

Le blog Le Polyèdre

Page Facebook – Le Polyèdre

Twitter – Le Polyèdre

Instagram – Le Polyèdre

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline