Le Paris de… Marianne

by

marianneUn jour de grand froid, Marianne nous envoie un mail : « je suis fan du concept, du ton friendly et de l’onglet fauché. J’aimerais connaître la marche à suivre pour pouvoir y contribuer. […] J’ai pas mal de bonnes adresses pour la section asiatique : un barbecue coréen du tonnerre, un japonais traditionnel toujours bondé mais avec un menu à 15€ à tomber, un indonésien (un peu hors budget, pour la culture perso c’est top), un 100% chinois perdu à la Butte Aux Cailles… Étant fan de burger j’ai bien évidemment testé Blend, le camion qui fume, le BIA, l’American Bistrot, Hand, et j’en passe… […] Sortant plusieurs fois par semaine dans des endroits très variés, j’ai quelques tuyaux qui pourraient vous intéresser. »

Bref, conquises, pour démarrer, nous lui proposons de nous raconter SON PARIS !

Marianne en quelques mots, c’est qui ?

Une fille de 26 ans qui a Paris dans le sang. Et qui a en plus le sens de la poésie…
Elle passe son temps libre à râler et manger, miracle elle n’a pas passé la barre fatidique du quintal. Complètement accro aux séries, cinéma (meilleur investissement de ma vie : la carte UGC illimitée) et réseaux sociaux, elle trouve quand même le temps d’arpenter les rues de la capitale avec ses amis pour dénicher le dernier bon plan resto et découvrir de nouvelles saveurs. La dernière en date : Le Bubble tea tchaï, 10/10

Trois mots qui définissent ton Paris

paris-de-marianne

Plutôt rive gauche ou rive droite ?

Droite, définitivement

Le truc que tu détestes chez tes compatriotes parisiens ?

Le volume sonore disproportionné des conversations dans le métro et cette manie de parler comme les magazines féminins.

cher voisin de transport

Issu du super site « Cher Voisin de Transport »
http://www.chervoisin2transport.fr/chers-maitres-des-lieux

Le truc que tu adores chez tes compatriotes parisiens ?

Leur sens de l’humour, très, très, très noir.

Ce qui te ferait quitter Paris ?

Une nouvelle hausse des loyers

Ce qui te fait rester à Paris ?

Tout. C’est Paris quand même.

La personnalité féminine qui incarne le mieux la parisienne ?

Pénélope Bagieu. Drôle, touchante, déjantée et grande gueule. Visiter son blog

penelope-bagieu

Illustration de Pénélope Bagieu

Quel est ton quartier préféré ?

Dur de choisir… Entre le 12ème et le 20ème.

Tes boutiques préférées ?

les_megeres_logoPour les bijoux originaux et les cadeaux à faire aux copines : Les Mégères, 16 rue de Cotte (12e)
Pour de beaux bouquets et un accueil sympathique, ma fleuriste : Terre sauvage, 2 rue de Lagny (20e)
Pour se ruiner en se faisant plaisir : la boutique du MK2 Bibliothèque
Pour faire une razia de thé : n’importe quel Mariage Frères fait l’affaire.

Tes bons plans bouffes préférés

  • Pour d’excellentes pizzas et des plats de pâtes pantagruéliques : Le Patio, 47 cour de Vincennes (20e)
  • Pour un japonais traditionnel sans se ruiner (15€ le menu), You, 11 rue Sainte-Anne, leurs soupes sont vraiment à tomber…
  • Pour un burger qui sent bon l’Italie : Le bistrot d’Avron, 2 rue Planchat (20e)
  • Pour un brunch pantagruélique entre copains, avec jus d’orange à volonté et pain grillé de qualité : le Bouillon belge, 6 rue Planchat (20e)
  • Pour l’apéro : Le Baron Rouge et ses supers assiettes de charcuterie ! Les bouteilles sont elles aussi très bien, 1 Rue Théophile Roussel (12e)
  • Pour manger un bout avant le ciné : Prêt à manger, des sandwichs et des gâteaux délicieux, peu onéreux dans un cadre décontracté
  • Pour boire un bon thé tchaï dans un canap’ confortable : l’Imprévu Café, 9 rue de Quincampoix (4è)

Être à Paris sans être à Paris, où ça ?

La coulée verte pour faire un peu de roller ou se balader à l’ombre des arbres de cette ancienne ligne de chemin de fer réhabilitée en promenade plantée.

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
Inline
Inline