Le Paris de « Vie de Parisien »

Je découvre aujourd’hui avec joie le Paris d’Olivia, parisienne à l’origine du célèbre Tumblr Vie de Parisien qui, à l’aide de gifs animés, brosse notre triste, risible mais riche vie de parisien pauvre…

Ligne 13, loyers exhorbitants et achats immos inenvisageables, mais aussi burgeritude parisianesque, vélib mania et banlieue-phobie du parisien ou encore provincial bashing – tout y passe. Quand elle ne pose pas de gifs animés sur les mésaventures des parisiens fauchés, Olivia leur trouve des bons plans. Son guide « Paris gratuit c’est malin » a pour but de faire découvrir le Paris pour les fauchés voire le Paris gratuit sous tous ses angles.

– Vie de Parisien, c’est qui au juste ?

Olivia, une parisienne de 29 ans qui partage des petites anecdotes de la vie ici sur un ton humoristique.

vie-de-parisien

Le gif se prête parfaitement à l’illustration des travers de mes compatriotes parisiens !

Quand tout le monde descend de la ligne 13 à Saint-Lazare (via Vie de Parisien)

ligne-13-gif-anime

– Et « dans la vraie vie », tu fais quoi ?

Je suis chef de produit web pour un site internet grand public. Je baigne dans la culture web depuis un bon moment !

– Trois mots qui définissent ton Paris

Vivant, multiculturel, mouvant

– Plutôt rive gauche ou rive droite ?

J’ai habité rive gauche, mais depuis que je suis repassée rive droite je ne la quitte plus !

– Le truc que tu détestes chez tes compatriotes parisiens ?

Cette tendance à parler très fort au téléphone dans les transports…
vie-de-parisien-tumblr

– Le truc que tu adores chez tes compatriotes parisiens ?

Leur sens de l’humour ! On reconnaît le vrai parisien à sa capacité à prendre les désagréments du quotidien parisien avec légèreté.

– Ce qui te ferait quitter Paris ?

Peut-être l’envie d’espace… Habiter à Paris dans 40m² est déjà un vrai luxe, alors passer à l’étape supérieure semble impossible !

Quand je paye mon loyer (via Vie de Parisien)

gif-anime-vie-de-parisien

– Ce qui te fait rester à Paris ?

Les bars, les restos et la vie culturelle ! Cours d’italien, chorale gospel, cours de charleston,… ici les envies les plus farfelues sont réalisables !

– La personnalité féminine qui incarne le mieux la parisienne ?

La première qui me vient à l’esprit est Inès de la Fressange ! Une femme élégante mais qui n’en fait pas des tonnes sur l’habillement ni sur le maquillage.

– Quel est ton quartier préféré ?

Dure question… Je vis dans le 17ème et je m’y plais beaucoup, les Batignolles ont un côté village très agréable. Et comme beaucoup de gens j’adore me balader dans le Marais, dans le quartier des Abbesses, de la rue des Martyrs,…

– Tes boutiques préférées ?

J’aime bien les boutiques indépendantes comme Anne et Marion rue des Dames (fringues et accessoires) et les concept-stores, comme l’incontournable Merci (111 boulevard Beaumarchais, 3ème) ou Place-A rue Condorcet  (19 rue Condorcet, 9è).

– Tes bons plans bouffes préférés (restos, commerces, bar…)

Je bénis le marché couvert des Batignolles qui est ouvert du mardi au samedi jusqu’à 19h30, c’est très pratique quand on habite à côté ! Si je reste dans mon quartier, je peux citer l’épicerie Maison Castro (47 rue des Moines, 17è) pour ses saucissons catalans, le resto vietnamien Aname (101 rue Nollet, 17è), le bar à vin Le garde-robe des Batignolles (4, rue Bridaine, 17è), le traiteur italien Delizius (30 rue des Moines, 17è) pour les antipasti et la burrata.

– Etre à Paris sans être à Paris, OÙ ÇA ?

Sans hésiter le quartier autour de la rue Sainte-Anne ! Restaurants, épicerie, agences de voyage, le Japon y est à portée de main. Un de mes restaurants préférés : Hokkaido (14 rue Chabanais, 2è) pour des Gyoza et un Yakiudon.

– Ta TO DO LIST parisienne si tu n’avais plus qu’une semaine à vivre dans la capitale ?

Lundi : un burger chez Big Fernand (55 Rue du Faubourg Poissonnière, 9è – 32 rue du Saint-Sauveur, 2è)

vie-de-parisien-big-fernand
Mardi : une session shopping dans le quartier d’Etienne Marcel
Mercredi : une pièce de théâtre, par exemple en ce moment je suis tentée par “Un temps de chien” avec Valérie Lemercier
Jeudi : un spa avec hammam, gommage et massage à L’échappée (64 Rue de la Folie Méricourt, 11è)
Vendredi : un dîner à l’Acajou (35 bis, rue de La Fontaine, 16è) le restaurant de Jean Imbert (jamais testé!)
Samedi : un dîner au Galopin, le restaurant de Romain Tichenko ( testé et complètement approuvé)
Dimanche : une bonne balade à travers la ville pour se remettre des excès gastronomiques des jours précédents !

– Quels types de bons plans livres-tu dans le guide « Paris gratuit c’est malin » ?

paris-gratuit-malin-astuces-bons-plans-profiter-capitale-rien-depenser-1435037-616x0Le but avec ce guide est de montrer qu’on peut profiter de Paris, se réapproprier la ville sans se ruiner. Par exemple, on se rue tous sur les expos “in” au Grand Palais qui coûtent cher et où il y a un monde fou… alors qu’on ignore complètement les dizaines de musées gratuits qui existent à Paris ! Et ce n’est pas parce qu’ils sont gratuits que les oeuvres exposées ne sont pas de qualité, bien au contraire.
On balaye donc dans le guide la vie culturelle, les concerts, les pièces de théâtres, les balades et tous les loisirs gratuits disponibles à Paris, le tout pour la modique somme de 5,70€ 🙂

– Alors vivre à Paris en étant fauché c’est possible ?

On ne va pas se mentir ce n’est pas l’idéal… Mais en tout cas il est toujours possible de faire les bons choix culturels, restauration, etc. pour profiter des richesses de la ville sans aggraver son cas.

– Suivre Olivia

viedeparisien.fr

facebook.com/VieDeParisien

twitter.com/optopt

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Brian is in the kitchen et il fait tout maison

FacebookTwitterPinterestJ’ai trouvé Brian et mieux que ça, j’ai retrouvé la cuisine de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *