Le Siffleur de ballons, cave à manger dans le 12ème

sandwichs-croque-monsieur-siffleur-ballon-12eme

Derrière l’hôpital Saint Antoine, sous une grande voute de pierres est niché « Le Siffleur de Ballons. » Une cave à vin qui sait faire à manger et ne vous sert pas des apéritifs surgelés ou du pâté bas de gamme. Le crédo du siffleur peut se résumer comme cela : du bon, du fait maison. Et ça, c’est plus qu’appréciable..

Le restaurant est en L, décoré sobrement et habité par un bar où s’affairent les serveurs. On y observe avec envie les fromages frais, les desserts et les autres plats servis…

Dans nos assiettes ?

Aucune hésitation, le menu midi avec croque, vin et entrée ou dessert.
Pour moi, le croque parisien : pain de mie du boulanger, jambon blanc artisanal, compotée d’oignons, un peu de comté et des pousses d’épinards. Le tout accompagné de mesclun.

croque-monsieur-siffleur-de-ballon-parissandwichs-croque-monsieur-siffleur-ballon-12eme

Pour elle, Croque Auvergnat : pain de mie du boulanger, jambon cru, compotée d’oignons, tome de brebis et pousses d’épinards. Avec là aussi, salade.

croque-monsieur-siffleur-de-ballon-12eme

En dessert, de généreuses parts de gâteau de riz façon grand mère. Une révélation.

gateau-de-riz-le-siffleur-de-ballons
Pour la boisson, point de jus de pommes mais un verre de vin blanc (15cl) ; Vin de pays de l’Aude, et un autre de rouge ; AOC côte Rouannaise.

C’est combien ?

14 euros pour la formule, un peu plus si vous choisissez un verre de vin hors menu (ajoutez la différence).

croques-chauds-planches-siffleur-de-ballonsdesserts-siffleur-de-ballons

Mon avis ?

Serveurs sympas de bon conseil, cadre agréable, et on se régale.
Les produits sont frais et de qualité, on vous précise la provenance des jambons et des fromages. Et ce qui change tout : le pain est fait par un boulanger, soigneusement grillé, à la fois croustillant et moelleux.

On ne regrette pas un instant de payer son (inoubliable) croque monsieur 8 euros, surtout quand on note que les portions sont vraiment honnêtes.
Côté sucré, c’est carton plein ; le gâteau de riz était savoureux, parfumé à la vanille et au caramel, on jurerait que ma grand-mère est en cuisine !

Une chose est sûre, vous ressortez du Siffleur sans petit creux, avec une idée fixe : y revenir et tester toute leur carte, surtout les desserts, qui sont de source sûre fabuleux.

C’est où ?

Le Siffleur de Ballons
34, rue de Cîteaux, 75012 Paris
Métro Faidherbe-Chaligny, Ledru Rollin et Reuilly-Diderot
Ouvert de 10h30 à 15h et de 17h30 à 22h du mardi au vendredi (jusqu’à 23h le vendredi) et service non-stop le samedi jusqu’à 23h.

le-siffleur-de-ballons-rue-citeaux-12eme

Parisienne depuis des lustres, enfin-8-ans-mais-ça-revient-au-même, j’arpente la capitale à la recherche de mon nouveau QG. Un lieu convivial, bon marché avec du charme et une cuisine du tonnerre (et si possible qui ne soit pas bondé). Au cours de ma quête, j’ai débusqué de petits trésors que je vous fais partager avec plaisir. Attention, je déteste les fromages forts, les plats trop épicés, les fruits de mer et le coca (question de principe).

Written By
More from Marianne R.

La Taverne de Zhao, mon initiation aux saveurs du nord de l’Empire du Milieu

FacebookTwitterPinterestC’est encore grâce à mon amie Xiaolin que j’ai découvert un nouveau...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *