Medi Terra Nea

by

Faubourg Montmartre entre kebabs douteux et crêpes grossières, Medi Terra Nea s’est installé en place d’un resto chinois à volonté.

Les mets circulent sur un tapis roulant mais ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas de sushis. Les saveurs méditerranéennes mises en valeur par le chef Thomas Brissiaud (Atelier Robuchon à Londres), s’apprécient en petites portions (tapas), de l’entrée au dessert.

medi-terra-nea-resto-mediterraneen-gds-boulevards-paris

Dans nos assiettes ?

Acide Base (purée de pois chiche, agrumes, pomme verte)

Courgette mix  (courgette, pignons de pin, basilic)

Caille

Côtelette agneau

Crème brulée à la fleur d’oranger

Crème chocolat au piment d’Espelette

medi-terra-nea-restaurant-mediterraneen-parismedi-terra-nea-tapas-resto-mediterraneen-pariscaille-medi-terra-nea-restaurant-mediterraneen-grands-boulevards

creme-chocolat-medi-terra-neacreme-brulee-medi-terra-nea

 

medi-terra-nea-restaurant-carte-menu

C’est combien ?

Tapa de 3,50€ à 6,50€

Vous pouvez aussi prendre les assiettes chaudes en grande portion (de 9 à 14€).

L’addition sans vin avec 2 tapas entrée + caille + crème brulée : 17€

Mon avis ?

Aucune déception lors de notre dégustation. J’apprécie la possibilité de pouvoir déguster différents mets de qualité pour des prix abordables. Mais ce que je préfère, c’est de voir défiler les tapas avant d’effectuer mon choix (les plats chauds sont, eux, à commander). L’Acide base (pois chiche, agrumes, pomme verte) est au top pour démarrer. La caille était très bonne et Eve reviendra sûrement pour la crème chocolat !

Et le repas fit illuminé par le désarroi d’un jeune cadre dynamique parisien grincheux en costard qui a vu, par maladresse ou malchance, un plat d’olives s’abattre sur sa veste.

medi-terra-nea-tapis-roulantrestaurant-medi-terra-nea

 

medi-terra-nea-resto-mediterraneen-paris-tapas

 

Merci à Julien de l’Analytique de l’Aliment pour ces superbes photos !

C’est où ?

Medi Terra Nea

13 rue Faubourg Montmartre, 75009 Paris

01 47 70 53 04 (réservation conseillée)

Ouvert du lundi au samedi de 9h00 à 1h00

www.facebook.com/MTNrestaurant

medi-terra-nea-chroniques-culinaires

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

4 Responses
  • Eve Langlois
    septembre 3, 2013

    Bien vu Anaïs, je reviendrai pour la crème au chocolat 🙂
    Très bonne adresse, très bons produits, dans une ambiance ludique (cela dit les plats qui tournent ne sont pas sans danger pour les clients… CF le costard qui brille trempé à l'huile d'olive et à la fêta 😀 )

  • Happy Food
    avril 8, 2014

    Alors déjà, sache que les Kebabs douteux sont d’une aide sans pareille tous les week-ends quand j’erre à 5h du matin avant de rentrer chez moi (Chez Yanina est mon préféré ahah) 🙂 et pour Medi Terra Nea, c’est vrai t’as kiffé ? je suis en plein doute sur cette adresse, je trouve ça cool mais tout ceux qui y ont été m’ont dit que c’était grave marketté donc j’ai toujours pas osé (ça + le fait que ce soit collé à mon chartier d’amouuuuur) si tu me confirmes ça je testerai !!!

    • Anaïs La Blonde
      avril 9, 2014

      Je n’y ai mangé qu’une fois mais c’était bon et agréable. Alors oui, c’est marketé, bien pensé, bien huilé (comme leurs tapas) mais je n’ai pas de problème avec ça (il faut bien qu’on ait du travail hein :)) tant que le contenu de l’assiette suit et que le marketing ne fasse pas trop gonfler l’addition… J’ai apprécié les plats goûtés, le lieu est très agréable mais c’est certain, c’est à deux pas de Chartier et à cent lieues également…

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
Inline
Inline