Natur’elle Café, coffee shop à 2 pas de la Tour Eiffel

by

Natur’elle Café a ouvert en janvier 2013 avenue de la Bourdonnais, dans le 7ème à deux pas de la Tour Eiffel. Un coffee shop rive gauche qui propose des cafés d’exception à des prix plus minis que ceux plantés par milliers rive droite, et une terrasse ensoleillée.

Le fondateur de ce café, amoureux de la graine n’a de cesse de pister les meilleurs récoltants artisanaux dans le monde (Éthiopie, Pérou, Colombie, République Dominicaine, Brésil…).

Dans les règles de l’art, il moud les grains entiers à chaque commande. Expresso classique, long black, flat white, latté, macchiato, capuccino, ou mokacchino, américano sur place ou à emporter…

Mais Natur’elle Café propose aussi des jus de fruits pressés sur place, des encas pour le déj (salades, soupes homemade et sandwichs) et des pâtisseries faites maison : banana bread, cookies, carrot cake, brownies.

naturelle-cafe-coffee-shop-paris-7eme
naturelle-cafe-resto-coffee-shop-paris-7

Dans nos assiettes ?

Un cappucino et un jus oranges pamplemousses.

coffee-shop-7eme-paris-naturelle-cafe naturelle-cafe-coffee-shop-avenue-bourdonnais-paris natur-elle-cafe-avenue-de-la-bourdonnais
naturelle-cafe

C’est combien ?

Cappuccino/latte/chocolat à 3,70€

Jus de fruits pressés : 3,90€

Mon avis ?

Un petit café très sympa ! Un vrai cappuccino par un amoureux du café à un prix très raisonnable, un jus de fruits frais à un prix inférieur d’un Coca dans les cafés alentours, une terrasse ensoleillée devant la Tour Eiffel et une petite salle intérieure où tout rend hommage à la graine !

C’est où ?

Natur’elle café
67, avenue de la Bourdonnais – 75007 Paris

Ouvert du lundi au samedi de 09h00 à 18h30 et le dimanche de 09h00 à 14h00

naturelle-cafe-avenue-de-la-bourdonnais

 

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close