Nina, une sacrée bonne pioche du XIVè

by

Certains arrondissements parisiens sont réputés pour leur dynamisme en matière culinaire. Il y a, soyons clair, un vrai déséquilibre rive droite. Malgré tout, le charme de Paris c’est aussi que l’on peut trouver de (très) belles adresses un peu partout, au détour d’une ruelle. Nous voici dans le XIVè – pas franchement réputé pour son dynamisme culinaire en l’occurrence – Rue du Château, où j’ai découvert un néobistrot vraiment sympa. Une bonne pioche assurément !

Derrière la devanture rouge, Alexandre Morin – jeune chef passé par Ze Kitchen Galery, le Galopin – est aux manettes dans sa (très) petite cuisine ouverte sur une jolie salle. La salle justement reste assez spacieuse pour un restaurant du genre. On ne se marche pas les pieds et c’est appréciable. Au fond, il y a même une table spécialement dédiée au barbecue, pour partager de belles pièces de viande (Wagyu). J’en profite pour évoquer l’un des crédos de la maison : s’appuyer sur des produits d’une irréprochable qualité. Au programme : légumes d'Annie Bertin, viandes de Carlos Guttierez, poissons de Samuel Nahon, fruits d’Alexandre Drouard, pain de Dominique Saibron (tient, un voisin dont je vous ai déjà parlé…). Que des jolies choses avec lesquelles le chef compose avec un talent certain.

L’offre au déjeuner vaut franchement le coup. Deux formules classiques à 19€ ou 22€ (Entrée-Plat/Plat-dessert ou Entrée-Plat- Dessert). Là où Nina se distingue, c’est par le choix qui nous est offert d’opter pour la « Mosaïque » : les mêmes plats, mais en petites portions qui permettent de goûter à plus de choses. Qui plus est, liberté totale concernant la nature des mets choisis : on peut aussi bien prendre 3 entrées et 1 dessert, que 1 entrée, 1 plat, 2 desserts, ou que 1 entrée et 3 plats (la formule à 22€ propose une mosaïque en 4 portions). J’aime beaucoup le concept. La carte propose 3 entrées, 1 plat de pâtes, 3 plats et 2 desserts. Autant dire que les combinaisons possibles sont nombreuses (les experts en mathématiques pourront s’amuser à les calculer, pour ma part je vais éviter). Le plus dur finalement c’est de choisir, tant les propositions sont aguicheuses…

J’opte finalement pour 2 entrées, 1 plat et 1 dessert. Se succède donc dans mon assiette :

  • 1ère entrée : Avocat/Tempura de feta/Shiso : une entrée en format tapas. Parfaite pour commencer le repas. L’avocat et la feta se marient à merveille. La tempura est fine et croustillante. Les oignons pickles titillent les papilles et la note de cumin du shiso vient comme un assaisonnement. Très intéressant !
  • 2 ème entrée : Œuf/Parmesan/Parisien : L’œuf « parfait » est cuit comme il faut. Beaucoup plus
    de douceur dans cette seconde entrée, finalement assez consensuelle.
  • Plat : Bar/Agrume/Miso/Pomme de terre : Un plat très réussi. Le bar est cuit à la perfection.

nina-restaurant-paris

nina-restaurant-paris14

nina-restaurant

paris14-nina-restaurant

carte-resto-nina

Ce que j’aime surtout ici, ce sont les garnitures. La sauce aux agrumes réveille le poisson, le miso est assez surprenant, et à côté de ça plein de petits légumes aux cuissons variées (de l’al dente au fondant) rendent chaque bouchée différente. Mention spéciale pour les crosnes que l’on retrouve finalement assez rarement dans nos assiettes… malheureusement ! Bref, une belle réussite pour ce plat.

  • Dessert : Citron/Basilic/Yaourt. S’il ne restera pas gravé dans ma mémoire, il fait le job. Citron et basilic, c’est une valeur sûre, et l’association est plutôt bien amenée.

L’ensemble est très frais, grâce à un granité de basilic et un crémeux au citron assez marqué en termes d’acidité. Nina fait partie, sans aucun doute, des belles adresses de quartier que compte la capitale. Si vous cherchez un endroit sympa pour venir déjeuner, l’ambiance, l’esprit et l’assiette vous combleront. À découvrir ou à redécouvrir, notamment au dîner autour de cette table « barbecue ». Bientôt peut-être ?

On retiendra :

– Un contenu global très réussi avec de jolies associations
– L’offre « miniatures » originale et bien pensée

Nina Restaurant

139 Rue du Château, 75014 Paris

Page Facebook

nina-restaurant

Jeune parisien (mais Montpelliérain d’origine !) dans sa dernière année d’études à Sciences Po. Sensibilisé depuis tout petit au goût des bonnes choses et à l’importance du repas, j’ai vu ma passion pour cet univers se développer de façon exponentielle depuis quelques années maintenant. Au fil de mes expériences, il m’est apparu de plus en plus essentiel de partager cette excitation, cette frénésie, qui m’habite lorsque je m’apprête à découvrir (ou redécouvrir) un plat, un produit.

No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *