Paris Vs New York, Paris est l’épouse du Parisien, New York sa maîtresse

bordeaux-Cosmo

Demain, voire ce soir pour les impatients :), le déballage de cadeaux commencera ! Si vous cherchez toujours une bonne idée pas trop onéreuse pour une Parisienne, voici un livre que j’affectionne particulièrement, le livre Paris vs New York, un livre rempli de matchs visuels entre les deux villes.
J’exaltais déjà à la lecture de « Dessine-moi un parisien » dans lequel Olivier Magny notait l’adoration des parisiens pour New York : « La question « Où aimeriez-vous vivre ? » ne saurait à Paris tolérer qu’une seule réponse : New York. Vivre à New York est le rêve du Parisien ».

Pour ceux qui ne l’auraient dans leur bibliothèque, ce livre est AU MOINS essentiel pour ces passages : « Lorsque les Parisiens mettre un «g» à la fin d’un mot quand ils parlent (loing, cong), cela signifie qu’ils essaient d’imiter l’accent du sud. », « Trois critères conditionnent la « coolitude » à Paris : posséder un iPhone, porter des Converse et manger des sushis. », « Même s’il fait ses courses au supermarché, le Parisien adore le marché »,  « Il convient à Paris de regarder les films étrangers en VO. Seuls les beaufs optent pour la VF. », « Un  restaurant qui ne compte pas à sa carte de moelleux sera soit has been, soit avant-gardiste. »!

De son côté, Paris Vs New York est « Un match visuel amical entre ces deux villes, c’est le regard d’un amoureux de Paris sur un New York rempli de détails, de clichés et de contradictions ». Le livre était sorti en poche l’année dernière mais on le préfère dans sa version album. Et puis, c’est tellement top qu’on peut également craquer pour les affiches sur le fabuleux site Society6.

Voici pour les matchs food-related :

bordeaux-Cosmoparis-vs-nyc-samedi-soirparis-vs-newyork-cafe-americano

Paris-vs-New-York

Paris-vs-New-York-cupcake

Paris-vs-New-York-cupcake

Paris vs New York sunday_morning

Au-delà du graphisme coloré, dépouillé et exquis de l’artiste, son regard futé, son humour et son amour pour ces deux villes nous en livrent une étude quasi sociologique. Matchs culturels, architecturaux, gastronomiques, mais aussi matchs d’artistes, tout y passe pour notre plus grand régal.

godard-woody pyramide-apple
petit-prince-vs-lion-king paris-vs-new-yoek
sonia-anna cancan-gaga

 

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

SŌMA, izakaya ou bistrot japonais du South Marais

FacebookTwitterPinterestSoma c’est une ville japonaise et c’est aussi la contradiction de SOuth...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *