Roy’s Pub, burgers & pub Place Clichy

>> Concours sur la page de Parisianavores <<

Si la bière coule à flots chez Roy’s Pub, le fait maison est de mise dans les assiettes. Conversations animées, écran géant pour les retransmissions sportives, carte de bières parchemin, nous sommes bel et bien dans un pub. Carte courte et efficace pour petite et grosse faim.

Dans nos assiettes ?

Tartare de saumon et burger frites maison.

Café gourmand et cheesecake

resto-roy's-pub

pub-paris-roy's-pub

roy's-pub-paris-9

roy's-pub-paris9

C’est combien ?

Menu entrée et plat ou plat et dessert à 14,90€

Formule Burger : burger au choix, frites et bière Isenbeck : 17,50€

Happy hour de 17h à 21h : pression Isenbeck 50cl à 3,50€ et cocktails à 5€.

roys-pub

roy's-pub

Mon avis ?

Restaurant familial, ambiance bon enfant, service amical et fait-maison. Bon burger, buns provenant de chez Rachel’s (la reine du buns et du cheesecake), steak bio 5% de MG. Café gourmand très gourmand et cheesecake Rachel’s. Ici, on prend son temps, pas de débarrassage intempestif.

Au sous-sol, une cave voutée pouvant accueillir jusqu’à 45 personnes est privatisable gratuitement sous réserve d’un minimum d’encaissements.

roy's-pub-paris9-resto

roy's-pub-paris-place-clichy

roy's-pub-paris-burger

Roy’s Pub

73 Rue Blanche – 75009 Paris

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 2h du matin et le dimanche de 14h30 à minuit

facebook.com/royspubrestaurant

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Farago, restaurant et bar à tapas

FacebookTwitterPinterestOn en a (trop) vu éclore… Des bars à tapas où trois...
Read More

1 Comment

  • Testé hier mais pas surkiffé non plus. Burger à la raclette sympathique mais qui manquait d’un petit quelque chose pour devenir inoubliable… Pas goûté les desserts par contre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *