Animal Kitchen au Point Ephémère

animal-kitchen-point-ephemere-paris10e

Des platines à la cuisine, il n’y a qu’un pas pour les créateurs du label de production Animal Records. Enfin même pas. Pourquoi choisir ? Ils cuisinent et mangent sur fonds électro. Les quatre compères ont investi depuis avril le Point Ephémère pour y proposer une cuisine à mi-chemin entre les tapas et la street food.

Dans nos assiettes ?

Guacamole avocat yuzu
Croquettes de chèvre frais – Piquillos & citron confit – Sauce Miel & Yuzu
Boulettes de viande de bœuf avec wasabi, oignons rouges frits, avec sauce amandes grillées et coriandre
Poulpe de Galice grillé & avocat, radis et coriandre fraîche, sauce agrumes ponzu
Burger cheddar, oignons doux confits et coriandre fraiches
Frites de patates douces maison

animal-kitchen-point-ephemere-paris-10

animal-kitchen-point-ephemere-paris-10e

animal-kitchen-point-ephemere-paris-10eme

animal-kitchen-point-ephemere-paris10

animal-kitchen-point-ephemere-paris10e

animal-kitchen-point-ephemere-paris10eme

animal-kitchen-point-ephemere-resto-paris-10

animal-kitchen-point-ephemere-resto-paris-10e

animal-kitchen-point-ephemere-resto-paris-10eme

C’est combien ?

Formule Sandwich+frites ou dessert 12€ / Salade + soupe ou dessert 11€
Tapas entre 3€ et 9€
Burger ou bun 10€

animal-kitchen-point-ephemere-resto-paris-75010

animal-kitchen-point-ephemere-resto-paris10e

Mon avis

Je connaissais déjà bien le cadre et le style du Point Ephémère. Décontracté, bobo, branché, éclectique. Très 10ème. Le 10ème que j’aime. La terrasse est toujours sympa quand les beaux jours daignent se pointer. Côté carte, l’offre est très intéressante avec des tapas japonisantes bien exécutées, à moins de 10€. Assaisonnement au yuzu, ponzu et coriandre au poil. Mention pour les boulettes et le poulpe de Galice grillé 😉

animal-kitchen-point-ephemere-resto-paris10eme

animal-kitchen-point-ephemere-resto-paris

Animal Kitchen

200 quai de Valmy, 75010 Paris

www.facebook.com/AnimalKitchen

Ouvert tous les jours midis et soirs

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Déjeuner à l’Hôtel du 5 Codet

FacebookTwitterPinterestJ’avais déjà pris un super petit-déjeuner au 5 Codet, un hôtel 5*...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *