Bac Sucré, l’événement des becs sucrés rue du Bac

by

La rue du Bac est devenue ces dernières années la rue de la Tentation, la rue des pâtissiers et des chocolatiers de renom, la rue où les régimeuses passent avec des oeillères et où les diabétiques ne passent même plus.

Angelina, Chapon, Des Gâteaux et du Pain, Eric Kayser, Foucher, Jacques Genin, Hugo & Victor, La Pâtisserie des rêves, Pierre Marcolini, du chocolat, des pâtes de fruits (et de légumes), des caramels, de la mousse au chocolat, des Paris-Brest, des Mont-Blanc, des macarons. La rue du Bac c’est un peu la rue d’Hansel et Gretel.

Tous ces amoureux du sucre proposent « Le Bac Sucré » du 16 au 21 juin, un événement pour présenter la vie gourmande et cachée de cette sweet street.

Au programme : 

On passe son bac sucré chez Hugo & Victor, les plus petits s’essaient à la peinture sur chocolat chez Jacques Genin, les plus passionnés découvrent les secrets de la chocolaterie Chapon alors que les plus gourmands se retrouvent au bar à choux à la Pâtisserie des Rêves ou à l’Atelier « sucettes Mont Blanc » chez Angelina… Tout le programme est ici !
bac-sucre-rachida-dati

conticini-patisserie-des-reves

foucher-chocolat

foucher-moule-chocolats

javques-genin-chocolat-rue-du-bac

la-patisserie-des-reves-rue-du-bac

la-patisserie-des-reves

macarons-kayser

marcolini

mont-blanc-angelina

pates-de-fruit-genin

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close