Balade dans le 18ème

by

Boubous de la Goutte d’Or, Bobos des Abbesses, caricaturistes de la Place du Tertre, prostituées de Pigalle, vendeurs de Camel de Porte de la Chapelle – (…terminus, tout le monde descend, monte ou prend son bus…), vendeurs à la sauvette de sacs « Chanel » de Porte de Clignancourt, brunchs bobos de la rue Coulaincourt et sex shops et kebabs du Boulevard de Clichy. Le 18ème est un joyeux bordel en mutation assez fascinant. Les impasses et passages sont nombreux et je vous emmène aujourd’hui en découvrir certains…

Villa des Tulipes

villa-des-tulipes

villa-des-tulipes-paris18eme

villa-des-tulipes-paris18e

villa-des-tulipes-paris18

villa-des-tulipes-paris-18eme

villa-des-tulipes-paris-18eme-paris

villa-des-tulipes-paris-18e

villa-des-tulipes-paris-18

villa-des-tulipes-paris-18-passage

la-villa-des-tulipes-paris18

la-villa-des-tulipes-paris-18eme

la-villa-des-tulipes-paris-18e

Rue Cortot

rue-custot-paris18

rue-custot-paris-18eme

rue-custot-paris-18e

rue-custot-paris-18

rue-custot-monmartre-paris18eme

rue-custot-monmartre-paris18e

rue-custot-monmartre-paris18

rue-custot-monmartre-paris-18eme

rue-custot-monmartre-paris-18e

rue-custot-monmartre-paris-18

 

Cité Véron

cite-veron-paris18eme

cite-veron-paris18e

cite-veron-paris18

Cité du Midi

paris18-cite-du-midi

paris18-cite-du-midi.

paris-cite-du-midi

cite-du-midi-paris18eme

cite-du-midi-paris18e

cite-du-midi-paris18

cite-du-midi-paris18-paris

cite-du-midi-paris-18eme

cite-du-midi-paris-18e

cite-du-midi-paris-18

Villa Léandre

villa-leandre-18paris

villa-leandre-18-paris18

villa-leandre-18-paris

villa-leandre-18-paris-visit

villa-leandre-18-paris-18eme

la-villa-leandre-18e-paris

la-villa-leandre-18-paris

CARTE DE LA VISITE

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close