Benkay, l’institution japonaise perchée sur le Novotel Tour Eiffel

Cette adresse n’est pas inconnue des amateurs de gastronomie nippone. Au dernier étage du Novotel Tour Eiffel, le Benkay cuisine sushis, donburis et izakayas avec vue sur la Tour Eiffel depuis plus de 15 ans. Certains prennent place devant le chef pour admirer le travail, taillage et la cuisson minute. On leur place une serviette autour du cou, plaisir régressif et joie d’observer jeunes cadres dynamiques bavoirs sur cravates.

Deux cuisines distinguent l’établissement.Le Teppanyaki, où le chef cuisine devant vous sur un grill et le Washoku, cuisine japonaise traditionnelle, servie à table de manière classique.

Nous choisissons l’espace Washoku avec une vue imprenable sur la Seine.

Dans nos assiettes ?

Kyuri wakame : salade japonaise aux algues et concombre

Aubergines confites, sauce soja

Tempura de gambas et légumes

Assortiment de sushi et maki

Crème brulée au sésame blanc

benkay-restaurant-japonais-paris15

benkay-restaurant-japonais-paris-15eme

benkay-restau-japonais-paris15eme-beaugrenelle

benkay-restau-japonais

benkay-restau-japonais-paris-15-beaugrenelle

benkay-restau-japonais-paris-15e-beaugrenelle

benkay-restau-japonais-paris-15eme-beaugrenelle

 

C’est combien ?

Comptez 50€

 

Mon avis

Première visite dans cette institution de la gastronomie japonaise à Paris perchée sur le Novotel Tour Eiffel. Du poisson archi frais et fondant, des sushis parfaits, des tempuras croquants, des légumes marinés à la perfection, une crème brulée renversante et une superbe vue sur la Seine… Tout ça a un prix, et heureusement, autrement je camperais ici tous les jours 😉

benkay-restau-japonais-paris15-beaugrenelle

benkay-restaurant-japonais-paris-15-beaugrenelle

benkay-restaurant-japonais-paris-15

benkay-restaurant-japonais-paris-15e-beaugrenelle

benkay-restaurant-japonais-paris-15eme-beaugrenelle

benkay-restaurant-japonais-paris

benkay-restaurant-japonais-paris15-beaugrenelle

Benkay

61 Quai de Grenelle, 75015

www.restaurant-benkay.com

Ouvert tous les jours midi et soir

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Le Réfectoire se sédentarise au Marché Saint Martin

FacebookTwitterPinterestDéjà 3 ans que le food truck le Réfectoire sillonne Paris. C’était...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *