Boy : le brunch homemade de Pigalle

by

On connaissait déjà Tomboy, la cantine du 9ème arrondissement où tout le monde se précipite à midi pour récupérer sa soupe. Voici maintenant son petit frère : BOY ! Avec au menu, la même philosophie que pour le grand : du homemade avec des produits frais de saison.

Si cette nouvelle adresse propose des plats plus élaborés, comme le fameux risotto de leur chef italien, elle a surtout comme particularité de proposer un brunch les week-ends. Boy tente désormais de se faire une place dans l’univers impitoyable des brunchs parisiens. À deux pas de son grand frère, le nouveau-né a trouvé son pied à terre dans la rue Notre Dame de Lorette. Rose Deglon nous accueille toujours avec le sourire dans son second établissement, un lieu très cosy avec banquette et coussins à foison : tout l’attirail pour se sentir a l’aise.

A la carte, on y retrouve les grands classiques : des jus frais et personnalisables, fluffy pancakes au sirop d’érable, œuf brouillés bacon crispy mais pas seulement, un heatlhy corner est là pour les amoureux de l’avocat. Boy c’est aussi du quinoa accompagné de son fromage frais et de tagliatelles de courgettes. Des douceurs et certainement pas de croissants surgelés à volonté, ici c’est brioche maison et pâte à tartiner artisanale.

Dans l’assiette ?

Avocat (amandes grillées, basilic et citron)
Focaccia (crema de patate douce et saumon)
Quinoa (fromage frais de brebis ,menthe et tagliatelle de courgette)
Risotto Primavera
Brioche Nature et pâte à tartiner « Creme di Piera »
Fluffy Pancakes au sirop d’érable , Scrambled eggs et Bacon crispy

boy-tomboy-notre-dame-de-lorette-paris-9-brunch

C’est combien ?

3 Produits 17 euros , 5 produits 21 euros , 7 produits 25 euros

Mon avis ?

Le trio Gagnant : Fluffly pancakes, bacon crispy et œufs brouillés fonctionnent à merveille. Mention spéciale pour le bacon et ses tranches épaisses divinement grillées mais pas trop, hé oui on n’est pas là pour manger des chips !
Des classiques parfaitement maîtrisés à l’image d’une brioche bien dorée à l’extérieur et tendrement moelleuse à l’intérieur. Associés au menu, des plats plus élaborés comme ce mariage gagnant de leur focaccia maison et d’une crème de patate douce avec en bonus, du saumon pour rafraîchir tout ça ! Autant dire tout de suite qu’on en redemande.

Un excellent rapport qualité-prix pour ce spot très agréable où tout le monde y trouve son compte. De l’amateur de brunch U.S nappé de sirop d’érable, aux végans accro au quinoa, la gourmandise est au rendez-vous chez Boy.
La carte des brunchs change chaque semaine et c’est déjà un bon signe. Du balai les cartes figées dans le marbre de janvier à décembre ! Du homemade de produits frais et de saison ça met tout le monde d’accord, le petit frère de Tomboy a un bel avenir devant lui.

Clairement une adresse qui réconcilie avec le brunch.

Boy

43 Rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris

8h-17h du mardi au samedi et dimanche de 10h à 17h

Amateur de limonade et membre du Bao Boys Club, je voue un culte invétéré à la baguette de tradition bien cuite. C’est vrai, il n’y a aucune transition, comme ce que je mange. Je peux passer d’une grande table à un boui-boui en quelques heures. Je suis capable de traverser un bout à l’autre d’une région, d’un pays ou d’un continent pour découvrir une adresse. Adepte de la cuisine de rue et toujours à l’affût d’un bon spot, je vogue d’arrondissement en arrondissement à la recherche de ce petit truc qu’on appelle l’émotion. Comme l’a dit un grand philosophe culinaire du Moyen Âge « Bien manger c’est important ! » KdV.

No tags 0
1 Response
  • JCB
    juillet 15, 2017

    Pas de réservation, arriver avant midi pour éviter d’attendre.
    Yaourt au granola excellent !
    Mais attention à la fraîcheur de l’avocat.
    Service débordé à l’heure de pointe

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *