La Buvette de Tofan, le très bon plan du 7ème

Au beau milieu du quartier des Ministères et à deux pas de l’Assemblée Nationale, se dresse certainement le meilleur plan du quartier. Malheureusement, il est éphémère mais vous avez jusqu’au 14 juillet pour découvrir ce lieu incongru dans la rue de Bourgogne.

À côté de la grande porte cochère bleue, sur une plaque dorée, sous un âne bleu, on peut lire « Pierre Claver. Aide aux demandeurs d’asile. » C’est au sein de cette association et école pour demandeurs d’Asile que nous nous rendons pour le déjeuner en cette chaude journée. Le menu est indiqué sur la porte entrouverte qui laisse apercevoir une petite terrasse improbable avec en premier plan un baby foot. Les effluves de safran ont rempli le petit jardin. J’entre en passant devant la cuisine. Au premier étage, deux grandes salles de classe aux tapis persans qui laissent place aux cols blancs du 7ème à l’heure du déjeuner et du dîner et une seconde petite terrasse très prisée. Tofan, réfugié afghan, fut l’un des premiers élèves de l’école de l’Association. Elle lui a offert l’opportunité de tester pendant 4 mois son offre de restauration afghane. Assez réservé et à la fois fier, il m’a confié avoir déjà une piste pour un autre lieu dans le quartier.

Nous nous attablons sur la paisible terrasse. Les habitués se pressent pour payer, tailleurs, cravates, et personnels du ministère croisent les étudiants afghans venus pour suivre leurs cours de français…

Dans nos assiettes ?

Menu unique qui change tous les jours. Aujourd’hui, sur notre plateau, aux côtés de la salade de concombre-tomate, simple mais pleine de peps, on trouve une assiette généreusement garnie de riz parfumé et de boulettes de viande à la sauce tomate aux épices. Nous avons choisi du thé et une clémentine (le menu inclut un soft ou un thé et un fruit). Nous avons aussi craqué pour une galette aux herbes et pommes de terre.

C’est combien ?

Entrée + plat + fruit et boisson : 10€

Mon avis ?

Il y a des adresses qui ne font pas que nourrir l’estomac. Il y a des adresses qui donnent le smile, qui redonnent foi en l’humanité. Il y a des lieux où l’on se dit que tout est possible. Et qu’ensemble, c’est mieux. Alors, oui, c’est bon. C’est très bon, généreux, ça sent le fait maison, le voyage, la cuisine familiale, et c’est très peu cher, encore moins si l’on considère le quartier. Mais c’est surtout un lieu un peu fou où un papi du 7ème déjeunait sur la table d’à côté, où les attachés du Ministère se pressent pour déjeuner sur les bancs inconfortables de la salle de cours des réfugiés réchauffée de tapis persans. Une vraie feel-good cantine avec une âme. Un lieu éphémère que l’on voudrait là pour toujours.

la-buvette-de-tofan-paris-7-eme-rue-bourgogne

La buvette de Tofan

28 Rue de Bourgogne – 75007 Paris

Jusqu’au 14 juillet 2018

Du lundi au vendredi de 12h à 14h30  et de 19h30-21h

facebook.com/La-Buvette-de-Tofan-409554899463959/

2

No Comments Yet.

Laissez-moi un mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *