Chipotle, on y va ou pas ?

Burrito opeen

Vous connaissez déjà sans doute Chipotle, la chaîne de Fast-food Tex Mex qui nous vient des Etats Unis. Le premier restaurant a ouvert à Paris en mai 2012, et ce n’est qu’un début (si l’on s’en fie aux 1000 restaurants dans le monde). Donc, ce post n’est ni une révélation ni une exclusivité, mais bien une tentative de réponse à un questionnement d’intérêt général: Chipotle, on y va ou pas ? (roulements de tambours, frissonnements chez le lecteur).Chipotle intérieur

Pour apporter des éléments de réponse pertinents, je m’y rends accompagnée de P. et JE, deux acolytes exigeants et gourmands. Fine équipe – à condition de ne pas y aller tous les jours.

Chipotle, c’est du Fast-food mais c’est un peu plus que ça. Quand même. Sinon on n’écrirait pas un post dessus. Oui, la petite exclu qui rend Chipotle unique, c’est que vous pouvez choisir les ingrédients que vous voulez. D’abord le format initial : Tacos, Burrito, salade ou assiette ; ensuite, les  ingrédients : steak, poulet, bœuf, porc. Et encore après, choix dans les toppings : poivrons, haricots rouges,  haricots blancs ? Les gros mangeurs opteront pour du riz. Et « quelle sauce ? – douce, qui pique un peu, qui pique beaucoup». Et  aussi « avec ou sans fromage». Et si « avec ça vous voulez un supplément gaquamole ? ». Bref c’est du do it yourself, la liberté de composition, l’impression de vivre une expérience ultra-personnalisée, le bonheur de se sentir unique – angoissés du choix, passez votre chemin.

le burrito dans son manteau

Encore mieux, la viande est hachée sur place, les plats sont élaborés sous vos yeux – ébahis – composés par des équipiers internationaux jeunes et sympathiques. On est loin des « bacs-à-trucs » de Subway : ici, les produits sont frais, locaux, selon le précepte « Food with integrity » – animaux élevés en plein air, en plein champs, en plein bonheur.

Un conseil d’experte ? Ne vous aventurez dans la salade que si vous avez un petit appétit : c’est moins complet mais c’est surtout moins rigolo qu’un burrito. Le burrito, pour ceux qui n’auraient aucune idée de la gastronomie made in Mexique, c’est une galette de blé fourrée à votre convenance. On remplit, on roule, on plie, ça ne ressemble à rien – voir photo – et ça se mange. Avec les mains évidemment. La sauce dégouline un peu sur les doigts, on n’a pas l’air élégant DU TOUT, on sent la viande pour la soirée.

Dans nos assiettes ?

Chacun de nous trois prend un burrito, J et P le prennent au bœuf (aussi élevés dans la campagne, rappel) je prends au poulet (heureux), et chacun assaisonne à sa convenance. Attention, habitués du Mc do et Clients du Quick, ici, pas de menu « sandwich-frites-boisson », mais vous payez pour avoir un supplément chips ou chips+guacamole. Idem pour la boisson, payante mais ô combien réjouissante, car chez Chipotle, il y a de la bière Dos Equis – les pubards invétérés reconnaîtront la bière la plus intéressante du monde – du Dr Pepper, et ça, c’est cool.

burrito encore en vie

Chipotle Paris, c’est trois étages, une ambiance musicale lounge, des tables en bois massif, des plateaux métalliques et une clientèle qui varie – couple, famille et jeunes pro devisant sur l’avenir. Pas vraiment de surprise au niveau du goût, hein : on s’attendait à quoi d’autres qu’un truc latinisant avec de la viande dedans ? La sauce qui pique arrache, le bœuf a le goût de bœuf, le guacamole est légèrement citronné comme il faut, on mange tous les trois assez content, tout le monde est rassasié.


Burrito opeena droite la salade décevanteLes chips qui piquent pas trop emballade kraft écolo

C’est combien ?

Le burrito ou les trois tacos : 9 euros

Chips & guacamole : 2,50 euros

Soda : 2 euros

Mon avis ?

Le bilan de cette expérience ? Un intermédiaire sympa entre fast food et restaurant. Encore heureux que le service soit de qualité et les produits choisis, vu le prix. Plus cher que le concurrent, mais plus frais et pas cette sensation désagréable de « merde je suis allée bouffer un menu il y a deux heures et j’ai déjà faim ». J’avoue, le lendemain, je me sens un peu barbouillée – ceci est un appel à témoins, je cherche à jauger de la normalité de ma tolérance estomacale.

Donc : c’est cher pour un fast food mais bon rapport qualité prix si votre objectif est de caler un homme (Homme ?).

Note Ambiance/déco/servicenote
Note pour le goût

C’est où ?

chipotle devantureChipotle
20 Boulevard Montmartre
75009 Paris
01 45 23 12 54
Ouvert tous les jours de 11h00 à 22h00

Agrandir le plan

Mes goûts culinaires ? Une prédisposition particulière pour les plats ensoleillés, la ratatouille, les poissons grillés, les sorbets qui sentent le fruit, les mangues fraîches… J’aime bien quand c’est les vacances dans mon assiette. Mais je m’adapte hein, s’il fait froid, je n’ai rien contre un pot au feu ou un gratin de potiron. Assez végétarienne dans l’ensemble, par goût – pas par conviction (pas de politique à table). Je développe une lubie autour de la salade César – c’en est presque une religion.

Written By
More from Camille

La Petite Louise, petite mais généreuse !

FacebookTwitterPinterestLe Faubourg Saint-Martin, un quartier qui s’embourgeoise et se boboïse à vue...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *