CityChef, un menu gastronomique livré à domicile

citychef-plats-gastronomiques-livraison-avis

CityChef s’inscrit dans la lignée des sites permettant de déguster un repas gastronomique à domicile sans avoir à lever le petit doigt (ou presque) sans trop casser son porte-monnaie.

Le Pitch ?

CityChef est un service unique de livraison à domicile de dîners haut de gamme, à Paris. Découvrez la nouvelle génération de chefs en savourant leurs recettes chez vous !

La livraison ?

Commande jusqu’au jour-même 17h, pour une livraison entre 19h et 20h30 à Paris et petite couronne. Service ouvert du jeudi au samedi.

Le test ?

Un menu entrée-plat-dessert réalisé par Victor Mercier, passé par L’Astrance (3*), Le Sergent Recruteur (1*), Anahi, Pan, Frenchie Wine Bar…

Saumon bio mi-cuit, poireaux, choux
Canette de barbarie cuite sur l’os, aubergine, fenouil
Poire rôtie, mousse pralinée

citychef-menu-gastronomiques-livraison

citychef-plats-gastronomiques-livraison

citychef-plats-gastronomiques-livraison-chefs

citychef-menus-gastronomiques-livraison

citychef-plats-gastronomiques-livraison-diner

chef-citychef-plats-gastronomiques-livraison

citychef-plats-gastronomiques-livraison-box

citychef-plats-gastronomiques-livraison-chefs-paris

citychef-plats-gastronomiques-livraison-paris

citychef-plats-gastronomiques-livraison-chef

C’est combien ?

Entrée-plat ou plat-dessert : 24€
Entrée-plat-dessert : 30€

Mon avis ?

Un dîner presque tout prêt (et presque parfait ;)), il ne vous reste plus qu’à réchauffer selon les conseils indiqués sur la fiche du plat (four ou poêle) et de dresser. Les plats sont vraiment bons, très bien exécutés et assaisonnés avec des produits frais et de bonne qualité. On paierait certainement le menu entrée-plat-dessert plus cher au restaurant pour un dîner. Je recommande pour une soirée entre amis ou en amoureux. Seul hic, l’art du dressage n’est pas (du tout) un acquis pour tout le monde…

citychef-plats-gastronomiques-livraison-avis

CityChef

www.citychef.fr

www.facebook.com/citychefparis

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Allen’s Market, petit frère de Joe Allen

FacebookTwitterPinterestQuand tu parles de bistrots new-yorkais aux parisiens qui étaient des hipsters...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *