Le Comptoir des Arts, bistrot canaille / Paris 5

A la sortie du métro Censier-Daubenton, difficile de rater le Comptoir des Arts, un bistrot typiquement parisien sur 2 étages qui offrent différentes ambiances pour l’apéro, pour manger ou pour regarder un match de rugby.

Dans nos assiettes ?

Faux filet de boeuf rôti en pavé et sauce fumée, purée verte au persil

Ceviche de saumoneau citron cumbawa, salade de légumes (suggestion du Chef)

Tarte aux fraises renversée et brisures de sablé breton

Fondant au chocolat noir Manjari Valrhona

comptoir-des-arts-paris-5-restaurant-bistrot

restaurant-comptoir-des-arts-paris5
restaurant-paris-5-comptoir-des-arts
restaurant-comptoir-des-arts
restaurant-comptoir-des-arts-dessert

comptoir-des-arts-paris-5-bistronomique-restaurant

comptoir-des-arts-paris-5-restaurant-bistronomique

C’est combien ?
comptoir-des-arts-paris5-restaurant
Mon avis ?

Il y a ici de quoi se mettre sous la dent pour toutes les occasions : des planches de fromage et charcuterie de qualité pour l’apéro, des plats revigorants et des tartines plus légères. La terrasse est très agréable, chauffée en hiver. J’ai également apprécié le petit coin cosy « comme à la maison », parfait pour un dîner décontracté. Une carte de plats bistrotiers gourmands à base de produits de saison et une ardoise de suggestions modifiée chaque jour. Le tartare de saumon était réussi : frais et bien assaisonné. Mention spéciale pour la purée verte au persil qui accompagnait le savoureux faux-filet. La fondant au chocolat noir Manjari Valrhona (64% de cacao) est excellent, soutenu en chocolat, amer juste comme il le faut, un classique bien maitrisé. Pour finir sur une note plus fraîche, la tarte aux fraises renversée parsemée de brisure de sablé breton remplit le job à merveille et sans chichis.

 

comptoir-des-arts-paris-5

comptoir-des-arts-paris-5-restaurant

comptoir-des-arts-paris5     restaurant-paris5-comptoir-des-arts
Le Comptoir des Arts

100 rue Monge – 75005 Paris
Ouevrt tous les jours de 9h à 2h
lecomptoirdesartsparis.fr
facebook.com/pages/Le-comptoir-des-Arts

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Leoni’s Deli, hot dogs de qualité – Paris 2

FacebookTwitterPinterestAu diable le hot dog des gares parisiennes qui ont l’air de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *