De Lisbonne à Macao, le paradis de la Nata

by

Vous pouvez habitez, travaillez ou commutez à Montparnasse et ne pas avoir connaissance de cette petite échoppe portugaise. C’est-à-dire qu’elle est située au niveau -1 du Centre Commercial, sur le chemin du métro dans un passage peu emprunté. Je ne l’ai pas trouvé par hasard, je pense que je serais jamais descendue ici d’ailleurs. Devant l’échoppe qui affiche « Le paradis de la nata », deux monsieurs remuent leur café en mangeant leur pastel de nata saupoudrée de cannelle quand d’autres mangent leurs sandwichs.

Dans mon assiette ?

Je suis venue plusieurs fois prendre une formule sandwich – boisson – nata.
Pastel de nata tradi, pastel au chocolat, pastel à la frangipane.

lisbonne-macao-pastel-de-nata-montparnasse
de-lisbonne-macao-pastel-de-nata-montparnasse

de-lisbonne-a-macao-pastel-de-nata-montparnasse

pastel-de-nata-montparnasse
pastel-de-nata-montparnasse-lisbonne-macao

C’est combien ?

Formule sandwich- boisson- pastel : 6€
Pastel de nata : 1,50€

Pastel coco ou frangipane : 2€
Boîte de 8 pasteis de nata : 10€

Mon avis ?

Les sandwichs n’ont rien d’exceptionnels mais sont généreux. Les pastéis de nata sont eux très réussis. La recette traditionnelle est vraiment bien exécutée, le feuilletage est réussi, bien cuit, le flan est fondant et savoureux. Le pastel au chocolat est vraiment pas mal non plus, le chocolat se situe entre la pâte feuilletée et le flan. Les pastéis sont beaucoup moins chers que ceux que l’on trouve dans d’autres lieux dédiés à la pâtisserie portugaise.

Consultez mon guide du 15ème

pastel-de-nata-lisbonne-macao-montparnasse

de-lisbonne-a-macao

De Lisbonne à Macao

11 rue de l’arrivée – Centre commercial, niveau -1 Patio Bas
75015 paris

www.delisbonneamacao.com

pastel-de-nata-montparnasse-lisbonne

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

No tags 0
2 Responses
  • Vitalaurea
    octobre 7, 2015

    Adresse intéressante! Je pense que je testerai lors de mon prochain voyage à Paris! Merci pour l’info en tout cas 😉

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close