Et Colorova colora mon après-midi

by

Un nom polonais (multicolore en polonais), une déco scandinave, des patisseries françaises, des canapés tunisiens et des miroirs thaïlandais, le tout accompagné d’un bon thé (Løv Organic) à deux pas de la rue de Rennes et à un pas de l’hôtel particulier de Depardieu (pour les intimes), voici l’offre alléchante du salon de thé Colorova. J’avais lu ça et des articles élogieux depuis leur ouverture en septembre dernier. Il y a 10 jours, une offre Groupon tomba à pic pour finir de me décider !

fauteuils-colorova

mur-colorova

◎ Dans nos assiettes ? ◎

On ne choisit pas ses patisseries sur une carte mais devant les patisseries. Et une chose est sure, elles sont belles, de petites oeuvres d’art ! Le sablé au caramel, cacahuète, spéculoos me fait de l’oeil, mais le Dôme (Mousse citron basilic thaï, caramel, pâte sucré cacao) est si beau que… même si l’essentiel est invisible pour les yeux… je lui succombe. Mon accompagnatrice optera pour l’Entremet (Mousse chocolat au lait, fève tonka, confiture de fruits rouge).

colorova-dome-citron

dome-colorova

J’ai grande peine à planter mon premier coup de fourchette dans cette somptueuse pâtisserie aux airs de galaxie. Mais quelques photos plus tard, je me lance tout de même. Le gâteau est posé sur un sablé chocolaté qui l’entoure également. Et la crème de citron est exactement comme il faut : ni trop sucré, ni trop acide, ni trop crémeux. Parfait. Les tartes au citron de ce standing sont en voie de disparition ou plutôt bien peu nombreuses face aux milles et unes tartes extrêmement sucrées, à la pâte molle ou à la mousse mal montée. Alors, si on y va, on opte obligatoirement pour cela. Je vous assure, vous ne le regretterez pas.

colorova-entremet

salon-de-the-colorova

colorova-deco

cuisine-colorova deco-colorova
colorova-dome entremet-colorova-salon-the

L’Entremet est à la mousse de chocolat au lait. Pour ma part, je n’aime pas le chocolat au lait. Alors que l’extérieur est très travaillé, l’intérieur de cette pâtisserie est moins raffiné que mon Dôme : une mousse au chocolat au coeur à la confiture de framboise. Nous aurions volontiers commandé La Tartelette, qui s’est imposée comme La pâtisserie de la maison avec son sablé et ses saveurs spéculoos, cacahuète et caramel mais voilà, ici on travaille en flux tendus et cette fois il n’y a plus de Tartelette.

table-colorova

C’est combien ?

Entremet : 5,5€
Dôme : 4,80€
Pâtisseries autour de 5€
Thés (Løv Organic) autour de 5€

✍ Mon avis ✍

La cuisine est ouverte, les pâtissiers oeuvrent à la vue de tous. Le salon de thé fait également resto le midi : Risotto à la betterave, saumon mariné à la sauce ponzu et aubergine grillée et sandwichs de high level ! La Bible ne tarit pas d’éloges sur leur brunch… Et puis, pour colorer le tout, les deux personnes aux manettes de ce salon, Guillaume Gil et sa fiancée Charlotte Siles, sont fiancés et se sont connus dans la même rue, dans l’école de cuisine Grégoire Ferrandi. Heureuse de voir un salon de thé qui ne crie pas « c’était mieux avant » avec des vieux meubles et de la porcelaine… surtout dans ce quartier… Place au moderne, au contemporain, au métissage, au multiculturalisme, multicolore… Petit point négatif pour le service lent car le sablé speculoos-caramel dont je vous ai parlé, je l’avais vu, commandé et il est parti « sur une erreur de l’autre serveuse » à une #blonde arrivée après moi #laloose.
Note Ambiance/déco/servicenote
Note pour le goût

☼ Ils ont aimé 

☁ Il a moins aimé ☁

C’est où ?

Colorova
3, Rue de l’Abbé Grégoire
75006 Paris

Ouvert du mardi au dimanche

Déjeuner et snacking de 12h00 à 15h00
Tea time jusqu’à 18h00

Brunch (réservation préfèrable) samedi et dimanche de 11h00 à 16h00

Afficher Parisianavores sur une carte plus grande

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

7 Responses
  • M-C
    janvier 3, 2013

    Un petit conseil pour ceux qui veulent aller y bruncher: réservez (l’endroit n’est pas très grand => ils sont vite complets).

    • Anaïs La Blonde
      janvier 3, 2013

      @M-C: T’as testé le brunch ? T’as aimé ?

      • M-C
        janvier 3, 2013

        @Anaïs La Blonde: Pas encore… 🙁
        J’y suis passée 2 fois au moment du brunch et, n’ayant pas réservé, j’ai fait chou blanc… (d’où mon commentaire/conseil 🙂
        Mais il faut absolument que j’y retourne (en plus, chanceuse que je suis, c’est juste à côté de chez moi…).

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline