Farine & O, boulangerie Faubourg Saint-Antoine

by

J’ai toujours eu une fascination pour le pain et les boulangeries, une adoration même. L’odeur qui s’échappe du fournil, le bruit du crouton qui cède, celui de la croûte qui chante, le plaisir de sniffer le pain, observer la pochette du pain au chocolat devenir translucide, le désosser toujours de la même manière, admirer les strates, le feuilletage, observer toutes les viennoiseries, se dire qu’il faudrait redonner une chance à un chausson aux pommes mais toujours céder devant le pain au chocolat – mon baromètre. Il est rare que je ne rentre pas dans les boulangeries que je croise, je n’achète pas systématiquement mais j’observe. Ne me jugez pas, tout le monde fait pareil dans les boutiques de fringues, vous les essayez même… Farine & O, je ne suis pas passée devant, je suis venue spécialement pour. Quand c’est un Meilleur Ouvrier de France qui met la main à la pâte en travaillant des pains au levain naturel et avec des farines sélectionnées, ça vaut forcément le détour.

Dans notre pochette ?

Tarte Nuts : pâte sucrée, caramel au beurre salé, crémeux chocolat Caraïbes, noisettes torréfiées.
Pain au cacao
Pain au chocolat et écorce d’orange

C’est combien ?

Tartes : entre 4 et 4,50€
Pain au cacao : 2,50€
Pain au chocolat et écorce d’orange 1,80€

Mon avis ?

Il va falloir y retourner pour le pain, c’est pêché de parler d’une boulangerie sans avoir fait croustiller la croûte entre ses dents. J’ai tout de même acheté un pain au cacao, pas sec (principal défaut de la plupart des pains au cacao rencontrés), croustillant et fondant, pas sucré comme un baudet, bref, équilibré, bien cuit, merci ! Pain au chocolat au feuilletage parfait et à l’alliance choco agrumes très agréable. Il parait que les sandwichs se vendent comme des petits pains…

FARINE & O

153 Rue du Faubourg Saint-Antoine, 75011 PARIS
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 7h30 à 20h30

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close