Fichon, repère pour amoureux du poisson dans le 18ème

by

Fichon c’est une cave à manger, un restaurant de poissons issus de la pêche durable et une cave de vins sélectionnés par Matthieu, co-fondateur expert en vin et spiritueux qui a été responsable d’une cave pendant 10 ans. Vins majoritairement biologiques mais aussi des bières artisanales et des cocktails ben sentis.

Dans nos assiettes ?

1 menu du jour : entrée-plat. Rillettes de la mer. Filet de daurade, petits pois, haricots verts et crevettes grises.
1 menu du jour : entrée-plat-dessert. Haddock fumé. Tartare de bar, asperges vertes, feta, tomates ananas, radicchio. Mousse au chocolat, fruits rouges, crumble Oreo.

C’est combien ?

Menu déjeuner : entrée-plat ou plat-dessert : 17€ et entrée-plat-dessert : 21€ (dispo même le samedi)

Mon avis ?

Un resto lumineux aux matériaux bruts et au mobilier moderne, bar en marbre et mosaïques en forme d’écailles de poissons en 50 shades of blue. Des produits de la mer frais et justement assaisonnés, des conseils avisés pour que votre poisson rencontre enfin autre chose que de l’eau, un service jeune et dynamique, et un menu déjeuner riquiqui et même dispo le samedi. On n’a qu’une question, que fichions-nous avant de découvrir Fichon ?

fichon-restaurant-paris18-eme-30

FICHON

98 rue Marcadet – 75018 Paris

www.fichon.fr

Du mardi au samedi : 12h30 -14h30 et 19h30-22h30

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…
No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]