I CUGINI, la pizza blanche rue du Paradis !

I-Cugini-pizza-blanche

Une pizza d’enfer rue du Paradis ? A deux pas de Nanashi et à quelques encablures de chez Big Fernand, I CUGINI, un italien où les pizzas blanches sont mises à l’honneur.

Déco sympa et à la fois typique des restos du 9ème, branchouille, bobo, rétro, mur de cadres, vieilles lampes et anciennes cartes scolaires. Vous avez dit blasée ?

I-Cugini déco  Icugini-deco

 

Icugini-resto

Dans nos assiettes ?

J’y ai déjeuné trois fois et n’ai jamais tenté autre chose que la Pizza blanche Caprino, chèvre, miel et pignons de pain. Pâte croustillante et fine, garniture généreuse et de bonne qualité, il n’y a pas 36 façons de faire une bonne pizza. Et ici, tout y est.

I-Cugini-pizza-blancheICugini-pizza-blanche

Sur ces photos, la douce Caprino (mozzarelle, chèvre, miel, pignons de pin) et la Bufala (mozza, jambon de Parme, roquette, tomates cerise, bufala).

C’est combien ?

icugini-addition Si la Caprino ou la 4 Formaggi demeurent accessibles, la Bufala est carrément moins intéressante niveau prix.

Mon avis ?

Comme les prix sont au-dessus des autres restos italiens dans lesquels je m’engraisse habituellement, je me rends dans celui essentiellement pour ces pizzas blanches. L’addition peut vite monter si vous n’êtes pas raciste anti-vin-blanc avec un verre de Prosecco brut « Marsuret » Venetie à 6€.

Je reviendrai assurément pour goûter la Pizza nutella à 10€. Oui, n’en doutez pas, Pietro vous l’aurait dit, le Nutella est italien.

Le bout de terrasse se négocie à prix d’or durant les beaux jours.

Note Ambiance/déco/servicenote
Note pour le goût

 

 

 

 

 

C’est où ?

I Cugini – 33 rue du Paradis, 75010 Paris – Métro Poissonnière – 01 48 01 65 34

Page Facebook
http://www.icugini.fr/

I Cugini vous accueille du lundi au vendredi

de 12 h – 14 h 30 – et de 19 h – 22h30

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Le Lounge Bar View du Novotel Vaugirard / Rooftop Paris 15

FacebookTwitterPinterestLa terrasse éphémère du 7ème étage du Novotel Vaugirard a ouvert ses...
Read More

2 Comments

  • C’est avec plaisir que je reconnais l’une des bonnes tables de mon quartier !
    Les pizzas blanches y sont délicieusses, et ma préférence se porte sur la Bufala …
    Merci à Parisanavores, qui me donne régulièrement l’occasion de découvrir de nouveaux endroits sympas !
    Continuez comme ça …

    • Merci pour ces encouragements ! En espérant continuer à vous faire saliver et vous inspirer très prochainement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *