Krep’Events, food truck de galettes

by

Un camion à galettes aux fanions bretons, aux bières artisanales bretonnes et aux boissons bretonnes. Marie et Philippe ne semblent pas céder à la pression Coca, Philadelphia même s’ils ont capitulé devant le Nutella après de multiples demandes.

Ici, quasi tout est breton, mis à part quelques ingrédients minutieusement sélectionnés en IDF comme le miel des Yvelines (Velizy).

Farine de blé noir La Harpe noire ou Minoterie de l’Ecluse.

krep-events-food-truck-crepes

Dans nos assiettes ?

Une fromagère : chèvre emmental noix miel des Yvelines.

Une crêpe beurre sucre

krep-events-food-truck

C’est combien ?

Galette à 6,50€. Crêpe à 3,50€. Formule galette complète et crêpe à 8€.

krep-events-food--truck

Mon avis ?

Il y a deux écoles dans les galettes et les crêpes : ceux qui les aiment molles, hérésie peut être démocratisée par les crêpes industrielles et ceux qui les aiment Kras : fines, bien cuites dans le bon beurre et croustillantes. Oui car j’aime la galette, savez-vous comment ? Quand elle est bien faite avec du beurre dedans…
Ici, c’est kraz, ça luit, ça sent le beurre et ça croustille. Côté garniture, la majorité des produits sont issus de l’agriculture Bio, IGP, AOP… Ma galette est excellente… La crêpe est tout aussi réussie, j’ai pris une simple beurre-sucre pour sentir le goût de la crêpe, juste assez épaisse pour être croustillante et fondante à la fois…
Pour suivre le food truck, c’est par ici. Un vrai bon food truck pour un événement.

krep-events krep-events-food-truck-crepes-ile-de-france

 

Krep’Events

www.krep-events.fr

www.facebook.com/krepevents

krep-events-food-truck-crepes-paris

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline