La Maison du Chou

choux-la-maison-du-chou-paris

Il y a presque deux ans, le chou envahissait Paris. Version traditionnelle, option girly ou chef, j’ai choisi mon camp.  Manuel Martinez, Meilleur Ouvrier de France et Chef deux étoiles du restaurant Le Relais Louis XIII ouvrait il y a un peu plus de deux ans La Maison du Chou Place de Furstenberg dans le 6ème. La Maison a apparemment su trouver son public puisqu’une seconde adresse a ouvert sur l’Ile Saint Louis. Des choux, préparés toutes les 2h et garnis minute à la commande avec une mousseline de fromage blanc nature, vanille, chocolat, praliné ou caramel.

la-maison-du-chou-paris-furstenberg

chou-creme-la-maison-du-chou-paris  la-maison-du-chou-paris-6
la-maison-du-chou-paris-6eme

Mon avis ?

J’ai gouté au chou au chocolat, au chou praliné et au chou nature. Tous les parfums sont à la fois goûteux mais fin et léger. Nous sommes loin de la crème pâtissière bien souvent écœurante et de la pâte à chou détrempée par la crème présente depuis des heures avant dégustation. Ici, tout est fait minute, la crème est une mousseline de fromage blanc aérienne et qui permet d’apprécier la saveur de la pâte à chou sans la masquer. Les choux sont sans fioriture et je les préfère ainsi. Le lieu est mignon et les prix très corrects pour la qualité.

meilleur-chou-la-maison-du-chou-paris-6

meilleur-chou-la-maison-du-chou-paris

C’est combien ?

la-maison-du-chou-paris

C’est où ?

La Maison du Chou

5 rue Jean du Bellay, 75004 Paris
7 rue de Furstemberg, 75006 Paris
Ouvert tous les jours de 11h à 20h
www.facebook.com/MaisonDuChou

la-maison-du-chou-paris6

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Bac Sucré, l’événement des becs sucrés rue du Bac

FacebookTwitterPinterestLa rue du Bac est devenue ces dernières années la rue de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *