La Taverne de Zhao, mon initiation aux saveurs du nord de l’Empire du Milieu

by

mulanC’est encore grâce à mon amie Xiaolin que j’ai découvert un nouveau restaurant traditionnel chinois. Cette fois ci, mon acolyte chinoise s’est donnée pour mission de m’initier aux saveurs du nord de l’Empire du Milieu, plus particulièrement de la province de Shaanxi, le berceau de la civilisation chinoise.

Pour se faire, nous nous sommes donné rendez-vous mardi dernier à la Taverne de Zhao : une « cantine de quartier » de moins de 30 couverts, cachée dans la rue des Vinaigriers, près du Canal St Martin.

La décoration est jeune et colorée, presque pop, l’ambiance est chaleureuse et détone. Il n’y a pas à dire, ça change des aquariums et de la musique zen qu’on s’attend à trouver !

deco2-taverne-zhao deco-taverne-zhao

Dans nos assiettes

Comme d’habitude, je fais entièrement confiance à Xiaolin et la laisse commander pour nous deux, en chinois, évidemment. Nous prenons la même chose : des nouilles froides Liang pi à la sauce sésame, le fameux pain à la viande et un pain au tofu et à l’œuf, et pour finir en beauté une marmite bouillonnante de nouilles, légumes et poulet que nous nous partageons.

Je me contente de ma traditionnelle carafe d’eau alors qu’elle opte pour un bubble tea.
Le fait d’énumérer nos plats donne l’impression qu’on en a commandé dix fois trop, et j’avoue que lorsqu’ils sont arrivés sur notre petite table, tous en même temps, j’ai eu un peu peur. Mais finalement, nous en sommes –presque- venues à bout, et nous étions affamées !

plats-taverne-zhao

J’ai commencé par me jeter sur un Jia Lu : un petit pain chaud, garni d’une viande qui a mariné dans un mélange d’épices et d’aromates. Une vraie réussite, c’est simple, savoureux et ça réchauffe ; les vendeurs de hot dog feraient mieux de se reconvertir et d’opter pour cette spécialité du Shaaxi.

pains-taverne-zhao

A peine arrivée à la moitié, je succombe aux nouilles aux concombres. La première bouchée est assez surprenante étant donné ma sensibilité hyper élevée aux épices. Xiaolin n’a même pas remarqué la présence de piment frais, c’est pour dire… Mais en cinq minutes je m’y fais et je me régale, le soja et le platycodon (sorte de germes, plutôt sympas) apportent un peu de texture –je regarde trop TopChef- et une fois qu’on mélange le tout, on a l’impression de redécouvrir le plat.

nouilles-taverne-zhao

Une fois que nos nouilles cuites au pot ont atteint une température décente, nous nous armons de nos petits bols, cuillers et fourchettes ! C’est un peu trop relevé pour moi, mais j’admets que sans piment, la soupe n’aurait aucun intérêt. Elle est somme toute plutôt classique, et comme le reste des plats semble assez simple mais ça fonctionne –je regarde vraiment trop TopChef-.

soupe-taverne-zhao

Le bubble tea de mon amie n’est apparemment pas fantastique, il fallait bien une légère fausse note ! Qu’à cela ne tienne, nous nous rattraperons bientôt chez Bubbolitas (un petit snack improbable rue Quincampoix qui mixe spécialités culinaires sud-américaines et bubble tea).

Mon avis

Encore une bonne adresse où on peut se régaler sans se ruiner. L’idéal est de venir entre amis, commander plusieurs plats et découvrir des saveurs jusqu’alors inconnues. Oubliez le canard laqué et le poulet sauté aux noix de cajou, entrez dans la Taverne de Zhao et devenez accros aux spécialités du Shaanxi.

C’est combien ?

Après calcul : 14.65€ par personne pour une entrée, un plat et un plat partagé.
Mission accomplie !

menu4-taverne-zhao menu3-taverne-zhao menu2-taverne-zhao

C’est où ?

La Taverne de Zhao
49 rue des Vinaigriers, 75010 Paris
Ouvert tous les jours de 12:00 – 14:30 et 19:00 – 22:30
Métro Jacques Bonsergent ou Gare de l’Est

Agrandir le plan

Parisienne depuis des lustres, enfin-8-ans-mais-ça-revient-au-même, j’arpente la capitale à la recherche de mon nouveau QG. Un lieu convivial, bon marché avec du charme et une cuisine du tonnerre (et si possible qui ne soit pas bondé). Au cours de ma quête, j’ai débusqué de petits trésors que je vous fais partager avec plaisir. Attention, je déteste les fromages forts, les plats trop épicés, les fruits de mer et le coca (question de principe).

1 Response
  • Nath Raider
    avril 21, 2013

    Voilà une adresse qui fait envie quand on aime la cuisine asiatique !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *