L’Africain d’Angelina n’a pas peur du froid

gateaux-Angelina

Mercredi 14 novembre, 17h00, l’hiver est définitivement arrivé, il fait froid, il fait gris, il fait nuit. Je suis vers les Champs Elysées et une envie me taraude depuis maintenant une bonne heure : un chocolat chaud. Pas du Nesquik, ni du Benco (à part sur les tartines avec du beurre), non un vrai chocolat chaud à l’ancienne. Pas de place pour les expérimentations, direction Angelina, une véritable dinette géante pou un goûter de luxe.

maison-angelina-gateau

Dans nos assiettes

Deux africains, LA spécialité de la maison. Un chocolat chaud à l’ancienne, de ton arrière arrière grand mère en somme. Avec du vrai chocolat et du lait entier. Ce chocolat chaud ne se boit pas, non, il se mange et je le déguste à la petite cuillère, il est accompagné d’une coupelle de délicieuse crème fouettée. J’ai déjà bu des chocolats chauds de grands chocolatiers mais parfois l’amertume poussée du chocolat peut laisser à un palais néophyte un goût amer… Ici, l’Africain propose une saveur authentique mais acceptable pour tout palais.

Le-choc-africain

Avec cela, vous prendrez bien…

Un excellent gâteau… Le Choc africain. 

Biscuit moelleux au chocolat, mousse onctueuse et sabayon chocolat pure origine Africaine

Mais voilà, chocolat chaud ET gâteau Choc Africain, c’est un peu trop fort en chocolat pour le coup. Le prochaine fois, je lui préférerai un millefeuille, surement pas plus light mais certainement plus diversifié en goût.

Un goûter qui fit guise de repas pour ma part…

angelina-gateau

C’est combien ?

Chocolat : 7,9€

Pâtisserie autour de 8€

Mon avis

Bien entendu, il faut s’y rendre au moins une fois  » pour voir  » et pour l’Africain. Fondé en 1903, Angelina est un salon de thé tout droit sorti des contes pour enfants et chargé d’histoire lorsque l’on sait que se sont croisés dans ses salons Proust, Coco Chanel et les plus grands couturiers. Le chocolat chaud à l’ancienne (l’Africain) est excellent.

C’est où ?

Angelina – 226 Rue de Rivoli – 75001 Paris – 01 42 60 82 00

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Take Eat Easy : livraison de vos restos préférés en vélo

FacebookTwitterPinterestJe vous parlais l’année dernière de Take Eat Easy, site de livraison...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *