Lao Lane Xang, le resto laotien qui ne déçoit jamais

by

Le Lao Lane Xang, ce sont des plats laotiens, thaïlandais et vietnamiens dans un petit restaurant au coeur du Chinatown parisien. 

Victime de son succès, le resto a ouvert il y a quelques temps une « succursale » sur le trottoir d’en face le « Lao Lane Xang 2 », à la déco plus contemporaine et plus soignée. Plus grand également, il est souvent moins bondé. Dimanche soir, 5 personnes attendent devant le Lao Lane Xang, nous allons chez son petit frère cadet. Les plats sont les mêmes, j’aime bien l’ambiance du resto originale mais on a beaucoup plus d’espace  en choisissant le Lao Lane Xang 2.

Dans nos assiettes ?

Au menu, des plats thaïlandais, laotiens et vietnamiens.

Pour démarrer nous prenons des nems, ils sont bien croustillants, la farce est bonne. Ils ne sont pas avares en menthe et nous ont même donné de la coriandre.

Puis, nous prenons un plat poulet ananas aigre doux et un poulet au basilic et oeuf.

Le poulet à l’ananas est très bon, il s’agit d’un « vrai » ananas, et il y a des noix de cajou, miam ! Le riz n’est pas inclus dans ce plat, j’ai pris un bol de riz en sus. Le poulet au basilic est excellent et bien relevé, le plat est servi avec du riz.

nems-lao-lane-xang

nems-resto-lao-lane-xang

poulet-aigre-doux

poulet-ananas-aigre-doux

C’est combien ?

Entre 7 et 10€ par plat. Le plat poulet basilic avec le riz est à 8,50€.

L’addition de ce repas est de 25€.

carte-lao-lane-xang

Mon avis ?

J’ai mangé des tas de fois dans ce resto, c’est simple, c’est mon resto préféré dans le 13ème et sûrement mon resto thaïlandais préféré de Paris. Tout est dit ! Service aimable, plats très bons et très bon marché !

C’est où ?

lao-lane-xangLao Lane Xang – 102 Avenue d’Ivry  75013 Paris – 01 58 89 00 00

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

1 Response

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close