Le Bar du Saint James met les Femmes à l’Honneur !

par

Le Saint James est un Relais & Châteaux qui semble avoir été catapulté au beau milieu du 16ème. Club privé très prisé, peu de gens savent que le bar est, lui, ouvert à tous, tous les jours dès 19h. Pas beaucoup plus cher qu’un bar quelconque, il vaut pourtant le détour. Une adresse confidentielle, un bar aux gros fauteuils clubs et aux imposantes boiseries d’origine qui possède un superbe jardin à l’abri du tumulte parisien en guise de terrasse. La campagne à Paris, j’en ai trouvé un morceau ici… De superbes tentes montgolfières permettent de siroter un cocktail à l’abri du soleil. Ces montgolfières ne sont pas ici par hasard, nous sommes dans le premier aérodrome de Paris…

Aux manettes du restaurant du Saint James, Macaron Michelin en 2014, la chef Virginie Basselot, qui vient d’obtenir le titre de Meilleur Ouvrier de France 2015. C’est une autre femme, la talentueuse décoratrice Bambi Sloan (créatrice du resto Derrière), qui entreprit il y a 3 ans la rénovation de l’hôtel Saint James.

Pour fêter le titre de Meilleur Ouvrier de France et pour mettre les femmes et leur savoir-faire en avant, le Saint James dévoile une carte estivale pour son bar : « Femmes à l’Honneur ». Ainsi Virginie Basselot a créé trois assiettes inspirées des créations de femmes de renom dans la gastronomie (la Mère Brazier, Marie Quatrehomme). Cinq vins et champagnes de vigneronnes composeront cette carte : Moulin de la Lagune 2011- Haut–Médoc (Vitalie Taittinger), Moulin de la Lagune 2011- Haut –Médoc (Caroline Frey), Les Amandiers 2014 – Mâcon Village (Sophie Cinier), Côtes de Provence rosé 2014 – Château des Demoiselles (Aurélie Bertin). Vins blancs à partir de 13€ le verre. Le chef barman Judicaël Noël propose également deux cocktails fruités, baptisés du nom de deux grandes auteures françaises, clin d’œil à la littérature qui rayonne au cœur du bar du Saint James Paris avec sa bibliothèque de plus de douze mille ouvrages. Le « Simone de Beauvoir » : fraise, limonade, citron vert et noix de pécan caramélisées (15 €) et le « Marguerite Duras » : limoncello maison, vin rosé, basilic, concombre et bitter de camomille (19 €). Je vous conseille le Simone de Beauvoir dans le jardin et le vin de Carole Bouquet (Le Sangue d’Oro, vin liquoreux produit en Sicile), accoudé dans un gros fauteuil club devant la bibliothèque.

Carte estivale à découvrir du 11 juin au 12 septembre 2015.

 

jardin-saint-james-paris-16

virginie-basselot-saint-james

femmes-a-l-honneur-bar-saint-james

carole-bouquet-au-saint-james-paris-16

saint-james-bar-jardin-paris

vin-carole-bouquet-saint-james-paris

saint-james-paris-cocktails

saint-james-paris-jardin

saint-james-femmes-a-l-honneur

bar-saint-james-paris-16

saint-james-chef-mof

saint-james-paris-16

Le Saint James Paris

43 Avenue Bugeaud, 75016 Paris

Bar ouvert tous les jours à partir de 19h

www.saint-james-paris.com

www.facebook.com/saintjamesparis

saint-james-paris16

1 Response

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *