Le Café Fauve

cafe-fauve

Fauve Paris, c’est une salle d’exposition et de vente qui a vu le jour en avril 2014 et dont la vocation est de rendre les ventes aux enchères enfin accessibles à un public non initié. Jouxtant l’espace de 550 m², le Café Fauve sert, tout au long de la journée, des salades fraîches, soupes du jour, plats chauds, tapas, desserts, le tout fait maison. J’avais découvert ce café tenu par 3 fauvettes amatrices d’art et de bonne chair sur instagram, m’y voici donc pour le brunch qui est ici servi le samedi.

 

Dans nos assiettes ?

2 brunchs. Chaque brunch est composé d’une viennoiserie ou de tartines, d’une boisson chaude, d’un jus pressé, d’un oeuf à la coque et de mouillettes, d’un bagel saumon et d’une salade de fruits frais.

brunch-paris-cafe-fauve

cafe-fauve-paris-brunch-paris-11

cafe-fauve-paris-brunch-paris11

brunch-paris-11-cafe-fauve-19

brunch-paris-11-cafe-fauve-salle-vente

C’est combien ?

Mise à jour (juin 2016) : il est aujourd’hui à 20€

brunch-paris-11-cafe-fauve

Mon avis ?

Les viennoiseries et le pain proviennent de la boulangerie la Parisienne tout comme le pain du bagel. Le café est sélectionné par les barristas du Café Coutume. Le brunch est délicieux et complet, le lieu est singulier et agréable tout comme le service. J’ai réellement été étonnée par le rapport qualité-prix de ce brunch que je recommande vivement.

brunch-paris-11-cafe-fauve-paris
brunch-paris11-cafe-fauve

brunnch-cafe-fauve
cafe-fauve-brunch-paris11
cafe-fauve-paris11-brunch

Café Fauve

38 rue Amelot 75011 Paris

Ouvert du mardi au samedi de midi à minuit.

Brunch le samedi de 12h00 à 15h. Visite de la maison de vente possible à partir de 13h

www.fauveparis.com/lecafe

www.facebook.com/fauveparis

 

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Leda, cocottes, tartares et brunchs

FacebookTwitterPinterestDerrière le Forum des Halles, Leda propose une cuisine de marché dans...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *