Le Camion qui fume, le foodtruck qui a burgerisé Paris

burger-campagne-camion-qui-fume

Logo-le-Camion-qui-fumeSi l’on ne connait pas le Camion qui Fume, on peut douter de la sanité d’esprit des gens qui entreprennent une attente de 40 minutes devant un camion…

Mais voilà, Le Camion qui fume, ce fut le premier foodtruck de Paris. Le burger, considéré comme l’un des meilleurs de Paris, et l’accent de Kristin, californienne, qui encaissera votre commande, en sont les principaux arguments.

Les camions itinérants, ce n’est finalement pas spécialement innovant, demandez aux marseillais et à leurs camions à pizzas, aux ch’tis et baraques à frites, aux vendeurs de crêpes…

Ici, on ne parle pas de baraques, ni de camions mais de foodtrucks et ça fait beaucoup plus hype. Mais c’est surtout la volonté d’offrir de bons produits à des tarifs intéressants et l’opportunité pour de jeunes entrepreneurs d’ouvrir leur restaurant itinérant à moindre frais (tout est relatif) qui créent l’ébullition autour du phénomène. Kristin quitte sa Californie natale afin de suivre une formation à l’Ecole Supérieure de Cuisine Française Ferrandi à Paris, donc autant vous le dire, ici on mange du burger haut de gamme, de la gourmet-street-food.

Samedi soir, 19h05, une file d’attente de burgermaniaques et un hiver qui n’en finit pas de finir…

le-camion-qui-fume-mk2-bibliotheque

attente-camion-qui-fume

Dans nos assiettes ?

Au choix, 7 burgers, 6 à la carte et celui du jour :

. Classique : Boeuf Haché Maison, Cheddar, Laitue, Oignons, Pickles, Tomate, Mayonnaise
. Campagne : Boeuf Haché Maison, Champignons Sauvages, Oignons Caramélisés, Gruyère Agé
. Barbecue : Boeuf Haché Maison, Cheddar, Bacon, Beignet d’Oignon, Sauce Barbecue
. Bleu : Boeuf Haché Maison, Fourme d’Ambert, Oignons Caramélisé, Sauce au Porto
. Porc braisé : Porc Braisé, Sauce Barbecue, Coleslaw
. Végétarien : Champignons, Cheddar, Laitue, Oignons, Pickles, Tomate, Mayonnaise.

le-camion-qui-fume-la-carte

Le burger du jour était tout aussi alléchant avec sa sauce satay mais sans fromage 🙁

Oui, je sais, le choix est crucial et se fait de façon analytique (rassurez-vous, les 40 minutes d’attente vous laissent le temps de choisir et de changer d’avis trois à quatre fois). Je veux et j’exige des oignons caramélisés, ne subsistent que le Campagne et  le Bleu. La Fourme d’Ambert, ça me botte, je pars pour le Bleu ! Mon accompagnateur opte pour le Campagne. Oui les oignons caramélisés, c’est la VIE !

burger-bleu-camion-qui-fume

 

burgers-camion-qui-fume

 

burger-campagne-camion-qui-fume

 

frites-camion-qui-fume

 

C’est combien ?

Burger : 8€
Menu : Burger + Accompagnement : 10€

Mon avis ?

Le Graal en main, je sors mes frites pour mettre de la sauce qui est posée sur le comptoir (curry mango sauce de Heinz- not bad, by the way). Nous nous asseyons sur les « bancs » de la « dalle » du MK2. Il fait froid mais on a la dalle. Les frites sont tops; grasses, croustillantes, peau apparente. Il fait froid, je les engloutis par peur de les manger froides. Le burger est bon. Excellent choix ces oignons caramélisés, la Fourme d’Ambert est goûteuse sans gâcher les saveurs des autres produits. La taille du steak est optimale et la viande est bonne. Le bun est bon, brioché, je l’aurais préféré un poil toasté pour qu’il s’imbibe moins vite du jus de viande.

le-camion-qui-fume-foodtruck

C’est où ?

camion-qui-fume-burgers

Mardi & vendredi de 11h à 14h : Marché Place de la Madeleine – en face du 13 Place de la Madeleine – 75008 Paris

Mercredi & samedi de 11h à 14h : Porte Maillot – 31 Boulevard Amiral-Bruix, 75017 Paris

Mercredi, jeudi, vendredi et samedi soir de 19 à 22h au MK2 Bibliothèque François Mitterand – 75013 Paris

Dimanche soir, de 18h à 22h : Point Ephémère – 200 quai de valmy, 75010 Paris

Le Camion Qui Fume se déplace aussi pour des événements privés, alors pour ne pas vous trouver face à une porte close rien, RDV sur leur site ou l’itinéraire est mis à jour !

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Rose Bakery Tea Room, pause thé chic au Bon Marché

FacebookTwitterPinterestRose Bakery, le temple de l’organic food de la rue des Martyrs s’est...
Read More

10 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *