Le Paris de… Ivy !

Ivy Chang

Ivy en quelques mots, c’est qui ?

Gourmande et gourmet, je blogue pour un guide gastronomique la nuit. Le jour, je suis chef de projet digital dans une agence de communication. Et si non, j’essaie de trouver quand même le temps de voir mes amis, ma famille et partir à la recherche des trésors cachés de Paris.

Ivy Chang

Trois mots qui définissent ton Paris

Paris-Ivy

Plutôt rive gauche ou rive droite ?

Définitivement Rive Droite !

Le truc que tu détestes chez tes compatriotes parisiens ?

Ils râlent beaucoup pour rien, tirent la gueule de bon matin et sont toujours pressés !

Le truc que tu adores chez tes compatriotes parisiens ?

Le côté arty : à la fois raffiné et mondain.

Ce qui te ferait quitter Paris ?

Pour rien au monde je ne quitterai Paris. Même pas les embouteillages, ni les problèmes de transport, ni même le loyer et les habitants grincheux. Enfin, si c’est pour New York, peut-être que je vais réfléchir…

Ce qui te fait rester à Paris ?

Tout : les balades dans le Marais, les rues pavées illuminées par les lampadaires, la vue en haut de l’Arc de Triomphe… et mes amis.

La personnalité féminine qui incarne le mieux la parisienne ?

Lou Doillon. Elle est à la fois fragile et effrontée, à la fois chic et sauvage. C’est l’incarnation parfaite de la Parisienne pour moi. Je peux la regarder danser pendant des heures dans ce clip de Vanessa Bruno

Quel est ton quartier préféré ?

Le Marais ! C’est mon quartier de rêve et de coeur. Je passe beaucoup de temps à parcourir ses rues piétonnes, à tester ses restaurants, à flâner dans ses boutiques ouvertes le dimanche. Je fixe tous mes rendez-vous systématiquement là bas 🙂

Tes boutiques préférées ?

Merci : c’est esthétique, épuré et il y a tellement de choses à voir. On peut passer la journée dans ce concept store sans voir le temps passer.
Make my D : nichée dans une petite rue calme, la boutique de vêtements rassemble tout ce qu’on aime : le design sobre mais cosy, le sourire de la patronne, les choix éclectiques et pointus… 7 rue La Vieuville, 75018.
Shakespeare and Company : Un jour, j’y ai emmené un pote qui a laissé un petit mot sur leur « wall of fame » : « it’s warm here, it feels like home ». Et c’est exactement la sensation que cette librairie me procure. 37 Rue de la Bucherie, 75005.

Tes bons plans bouffes préférés (restos, commerces, bar…)

Des coups de coeur, il y a en a tellement. Mon boulot m’amène à tester beaucoup de restaurants et de bars (lucky me !).
J’adore les pizzas du Mama Shelter (20è) et Pizza di Loretta (9è), les cocktails du Sherry Butt (4è), W Hôtel et Little Red Door (3ème), la burrata de chez La Compagnie des Vins Surnaturels (6è), le brunch mensuel au Red House (11è) mené par le duo talentueux d’Emperor Norton ou chez Les Pipelettes (14è), la tarte au citron meringué de chez Le Loir dans la Théière (4è), les tapas de La Rallonge (18è) et Mojita&Bob (11è), l’entrecôte et la tarte Tatin du Petit Fer à Cheval (4è), le burger d’Aubrac Corner (8è) et du PDG (6è), les plats tradi de Mémère Paulette, la cave à vin du Vivant (10è) et de l’Épure (6è), les saveurs asiatiques comme au pays du Palanquin (6è), du Song Huong (13è) et du Lao Lane Xang (13è)… Pour la suite, c’est par ici !

Etre à Paris sans être à Paris, où ça ?

La ligne de la Petite Ceinture de Paris. Un été, on m’a emmené faire un BBQ clandestin là bas. C’était assez folklorique et aventurier. J’en garde un très bon souvenir !


 

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

La Belle Vie, des courses livrées chez vous en moins d’une heure / Concours

FacebookTwitterPinterestIl y a quelques mois, je vous présentais Miamtag, un service de...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *