Promenade de la rue des Thermopyles à la Cité Bauer / Paris 14

paris-visite-pernety-plaisance2

Nouvelle rubrique pour une nouvelle vie ? J’en avais envie depuis longtemps, l’inauguration est faite. Avant, après un resto, ou même pendant avec un sandwich, je vous propose de découvrir ou re-découvrir Paris, ma ville. Ses lieux d’exception et insolites, ses cours et impasses cachées.

Première balade dans le 14ème, qui rassemble des joyaux du genre… De la rue des Thermopyles à la Cité Bauer en passant par l’agréable Square Alberto Giacometti, le jardin partagé des Thermopyles et en continuant vers l’Allée du Château Ouvrier et le Jardin de la Place de la Garenne.

Rue des Thermopyles

paris-14-visite-pernety-plaisance

paris-visite-pernety-plaisance-paris-14

paris-visite-pernety-plaisance

paris14-visite-pernety-plaisance

paris-14-thermopyles

paris-rue-des-thermopyles-paris14

rue-des-thermopyles-paris-14

rue-des-thermopyles-paris14-pernety

paris-14-street-art

Jardin potager collectif des Thermopyles

jardin-thermopyles

paris-visite-pernety-plaisance-3

paris-visite-pernety-plaisance-paris14

paris-visite-pernety-plaisance-secret

paris-insolite-visite-pernety-plaisance

paris-visite-pernety-plaisance-14

visite-paris14

Square Alberto Giacometti

paris-14-visite-pernety

 

paris-visite-pernety-plaisance14-paris

Cité Bauer

paris-visite-pernety

paris14-visite-pernety

rue-des-thermopyles-paris14

Jardin de la Place de la Garenne

paris14-paris-secret

jardin-place-de-la-garenne

jardn-place-de-la-garenne

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Tandoo, birdies et num num rue Rambuteau

FacebookTwitterPinterestPlutôt inspiré de la cuisine indienne qu’un véritable resto indien, Tandoo fait...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *