Sélection de carnets français pour les amoureux du papier

by

Même si j’ai mon téléphone greffé à la main, je nourris une passion débordante et envahissante pour les carnets et pour la papeterie depuis la nuit des temps. Je tente de me guérir mais franchement on n’a jamais trop de carnets, non ? Voici une sélection de 10 créateurs de carnets français, histoire d’avoir bonne conscience en criant que le Papier fait de la résistance.


Atelier Mouti

Atelier Mouti, a été créé par Mélissa Paszkiewicz, designer graphique, grâce à une campagne de financement participatif sur Ulule. Cette jeune marque française imagine du papier peint fabriqué près d’Angers et de la papeterie fabriquée à Paris.

atelier-mouti-carnet

carnet-atelier-mouti-carnet

Carnet : 7€

Découvrir Atelier Mouti


Cinq Grammes

Cinq Grammes, c’est le poids d’une carte, une plume. C’est une maison de papeterie, de cartes, carnets et livres lancée par deux designers à Paris. Les cartes et carnets sont fabriqués en France.

carnets-papeterie-cinq grammes

Carnet : 8€ (en soldes à 5,60€)

Cinq Grammes


Monsieur Papier

Monsieur Papier est une maison de papeterie et un studio de création lancé par Cécile & Lisa. Les collections prennent vie dans leur atelier-café face à l’océan, à la pointe du Raz, Finistère, Bretagne.

carnet-monsieur-papier-francais-papeterie

carnet-monsieur-papier

Carnets entre 5 et 10€

Découvrir Monsieur Papier


Season Paper

Julie & Mélissa, designers textiles, ont lancé leur ligne de papeterie en 2012.

season-paper-beau-carnet-cahier season-paper-beau-carnet

Carnet : 8€

Découvrir Season Paper


Les Editions du Paon

Les Éditions du Paon est une toute nouvelle marque qui édite des carnets de notes fabriqués et façonnés en France.

Tous les carnets sont imprimés avec le plus grand soin sur la mythique presse typographique Heidelberg dans leur atelier de la région nantaise. Ce procédé d’impression a la particularité de laisser une légère marque dans le papier, ce qui confère un certain caractère aux carnets, qui sont également sublimés par un marquage à chaud bronze et une couture singer.

carnet-papeterie-editions-du-paon

editiondupaon-carnet

Carnet : 9€

Découvrir Les Editions du Paon


Papier Tigre

Depuis septembre 2012, Papier Tigre inonde Paris de sa papeterie fabriquée en France.

papier-tigre-carnets

beaux-carnets-papier-papier-tigre

Carnets : de 5 à 10€

Découvrir Papier Tigre


Le Papier fait de la résistance

Derrière cette marque dont le simple nom dit déjà tout, 3 amoureux du papier : Nicolas, Paul et Pierre. Les carnets sont façonnés à Barcelone.

cahier-de-notes-classique-rouge-rvolution-161

cahier-de-notes-classique-rouge-rvolution-161

le-papier-fait-de-la-resistance-carnet

le-papier-fait-de-la-resistance

Carnets : de 12,95€ à 19,95€

Découvrir Le Papier fait de la résistance


Yipikai

Carnet fabriqué à la main, en France (à Lyon), sur du papier 100% recyclé, 300g mat. Reliure au fil de couturière.

beaux-carnets-yipikai

Carnet : 8€.

Découvrir Yipikai


Oelwein

Depuis 2012, Oelwein développe une collection de papeterie (et d’autres beaux objets) imprimée et confectionné dans un atelier parisien.

oelwein-carnet-notebook-galaxie

oelwein-carnet-notebook-bleu-memphis

Carnets : 9€

Découvrir Oelwein


Sonia Cavallini

Sonia, 28 ans, est illustratrice à Lyon. Ce sont ses propres illustrations qui ont donné vie à sa ligne de papeterie.

La couverture des cahiers sont réalisées d’après ses dessins orignaux peint à l’aquarelle. Les cahiers sont composés de papier recyclé.

beaux-carnets-papeterie sonia-cavallini-carnet-beaux-carnets

beaux-carnets-sonia-cavallini

Carnet : de 5,30€ à 11€

Découvrir Sonia Cavallini

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline