Topknot Café, brioches, brunchs et café !

by

Quand deux trentenaires lâchent leur routine métro boulot dodo, elles ouvrent un café où la brioche est reine et le nomme Topknot « chignon » ou encore « le sommet de la brioche ». La brioche sous toutes ses formes. Sucré, salée, fourrée. Et même dans sa version chinoise : le bao.

Dans nos assiettes ?

Formule brunch :
– Première assiette : une boisson chaude, un jus frais, de la brioche fraiche, du beurre et de la confiture, un yaourt maison à la vanille et du muesli.
– Seconde assiette : un bao au poulet sauce teriyaki, salade graines de courge, aubergines marinées-noisettes-chèvre frais, oeufs brouillés.
– Ultime assiette : brioche praliné et glace caramel au beurre salé.

topknot-cafe-brunch-paris-19

topknot-cafe-brunch-paris-19e-brunch

topknot-cafe-brunch-paris-19e

topknot-cafe-brunch-paris-19-bao

topknot-cafe-brunch-paris-19eme

topknot-cafe-brunch-paris-19-e
topknot-coffee-shop-deco-cafe

topknot-coffee-shop-deco

topknot-coffee-shop-paris-19-eme

topknot-coffee-shop-paris-19

C’est combien ?

Brunch : 20€

Formule petit dej : boisson chaude, jus pressé, brioche : 5€

Mon avis ?

Ici, tout est fait maison à commencer par les brioches et ça, ça ne compte pas pour du beurre 😉 Le brunch est complet, généreux et offre un super rappport qualité-prix. Le bun est très réussi tout comme le poulet teriyaki et les aubergines marinées. Café de spécialité, thés du Palais des Thés et chocolat chaud maison au Gianduja. L’accueil et le service sont très agréable tout comme la déco. La formule petit-déj vaut le détour. Wifi à gogo pour petit dej studieux. Topknot est un lieu idéal pour un brunch brioché entièrement fait maison. Cerise sur la brioche, le brunch est servi samedi et dimanche.

topknot-coffee-shop-paris19

Topknot Café

6 rue Mélingue, 75019 Paris

Ouvert du mercredi au vendredi de 7h30 à 18h30 et le samedi et dimanche de 10h à 18h

www.facebook.com/TopKnotCafe

Brunch samedi et dimanche

topknot-coffee-shop

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

No tags 0
2 Responses
  • Manon
    mai 23, 2016

    Hello Hello !

    Tes photos m’ont juste donner envie d’y faire un tour. Ça a l’air follement bon tout ça !

    Gros bisous, et belle après-midi. 🙂

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close