Une journée à Fontainebleau, déjeuner à la Caverne des Brigands

by

Trop plein de pot d’échappement, de ligne 13 ou RER B et de terrasse bondée ? Une grande bouffée d’air frais vous attend à moins de 40 minutes de Paris. Fontainebleau, ses arbres à perte de vue et ses rochers. On croise des duos et groupes de randonneurs avec matelas sur le dos jouant à Into the Wild le temps d’un week-end, à 40 minutes minutes de la capitale. Et ça m’a donné envie. La mousse verte sur les arbres et rochers, les pas qui craquent sous le tapis de feuilles. Deviner les formes des rochers, lever les yeux au ciel, ramasser pommes de pain et glands, se perdre un peu, grimper sur un rocher, ici c’est un petit paradis vert pour petits et grands parisiens en mal de vert et d’espace. Déjeuner snacking à la Caverne des Brigands, dans la forêt, parfait pour les enfants qui grimpent sur les rochers à proximité après avoir dévoré leur steak frites.

Y aller

40min de gare de Lyon à la gare de Fontainebleau Avon avec la ligne R du Transilien.


Manger au coeur de la forêt de Fontainebleau ? À la caverne des Brigands

Une carte snacking, steak-frites, saucisse-frites et sandwichs et une carte plus sérieuse avec entrecôte et autres plats bistrotiers classiques. Ni d’une qualité, ni d’une saveur renversante, mais sa localisation au beau milieu de la forêt suffira à m’y faire revenir.

Forêt de Fontainebleau, Allée des Vaches, 77630 Barbizon

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

No tags 0

Inaugurez les commentaires !

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
Inline
Inline