Que mettre dans la valise d’un bébé et d’un enfant ?

Disclaimer : avant toute chose, je voulais commencer par dire que Marie Kondo est mon opposé. Quand je me déshabille, mes sapes restent là, à terre, à l’endroit où je me suis déshabillée. Je suis du genre pas précautionneuse, du style bordélique, je ne chéris pas les objets, ni les vêtements. Ce n’est donc pas des règles d’organisation que vous trouverez ici mais de pragmatisme, pour aller vite, pour voyager léger, et quelques astuces de flemmardes qui n’a pas envie de faire sa valise en une journée ni de porter 30 kg de bagages. 

 

Nous sommes partis de nombreuses fois en week-end, et vacances avec un, deux puis trois enfants. En voiture pour plusieurs milliers de kilomètres, en train, de jour et en train de nuit, et en avion. Chaque moyen de transport comporte bien sûr ses avantages et inconvénients avec des bébés et enfants : niveau de confort, déplacement possible ou non, vitesse et durée, et bagages. Même quand nous sommes partis en voiture pendant un mois, nous avons pris peu de bagages. Qu’il s’agisse d’un voyage d’une semaine ou d’un mois, lorsqu’il est itinérant, refaire les valises très régulièrement est fatigant et s’avère éreintant si l’on prend 3 tonnes d’affaires, bien souvent inutiles d’ailleurs. Je vous indique ici ce que nous avons pris durant nos dernières vacances avec un bébé de 5 mois, un enfant/bébé de 22 mois et un enfant de 4 ans et demi pour une semaine. Je pense que cela variera très peu quand nous partirons pour une plus longue durée. Nous sommes partis 2 fois une semaine : la première avec 3 valises cabine, la seconde avec une valise cabine et une seconde de taille classique… Nous prenons toujours un grand sac à dos (type sac à dos Herschel) et Malia prend un petit sac à dos pour ses jouets ce qui lui permet d’avoir toujours des passe-temps à portée de main.

 



Pour les déplacements

Jusqu’au 5 mois du bébé ou du moins jusqu’à ce que cela soit possible pour le dos, je trouve que le porte-bébé a de gros avantages mais avec un seul bébé, nous emmenions toujours la poussette en plus du porte-bébé. Même en ayant emmené une poussette, il y a des moments où le porte-bébé peut-être utile. En avion, par exemple, même si on peut parfois avoir la poussette jusqu’à l’embarquement, on la récupère le plus souvent uniquement sur le tapis roulant avec les bagages et je trouve dans ce cas bien pratique d’avoir un porte bébé pour faire le trajet de l’avion au tapis roulant. De la même manière, pour les vols long courrier, c’est parfois sympa de pouvoir se balader dans les allées avec le bébé en porte-bébé. Pour la visite d’un lieu avec de nombreux escaliers, le porte-bébé permet aussi de laisser la poussette une journée…



Médocs et soin 

Médocs

S’il y a une chose particulièrement ennuyeuse en voyages pour les enfants (si on met de côté les moustiques plus ou moins relous selon les régions), c’est bien la diarrhée sous forme de gastro ou pas. La seule bonne nouvelle est que, même en consultant un pédiatre en France, il ne donnerait rien ou pas grand chose… Pour cela, j’ai 3 médocs qui sont en sachets donc qui prennent quasi 0 places :

  • sachets de réhydratation (qui compensent les pertes en eau et en minéraux). Il n’y a qu’à diluer le sachet dans un bib de 200ml d’eau et proposer le bib tout au long de la journée. (Adiaril, Physiosalt… sans ordo mais remboursé si prescrit).
  • des sachets de probiotiques. Si mon bébé/enfant (ou même moi-même) mange encore, ne vomit pas et a seulement la diarrhée, je ne donne pas de sachet de réhydratation mais des probiotiques. Il s’agit également de sachets de poudre à diluer dans de l’eau.
  • des sachets de Tiorfan en cas de diarrhées aiguës. Il s’agit d’un antibio donc uniquement sur prescription.

Et puis, je prends du Doliprane : je le mets dans un mini flacon (achetée en lot chez Hema ou Sephora ou autres) et je prends évidemment la seringue doseuse.

Enfin, pour les stressé.e.s ou précautionneux ;), au lieu de prendre le carnet de santé, vous pouvez tout simplement prendre en photo les pages importantes (vaccinations, hopitalisations, opérations et allergies le cas échéant).

Soins

  • Un ou deux flacons de sérum phy. Et si l’on a vraiment besoin de faire le nez au bébé, on le remplit simplement d’eau quand il est vide au lavabo… Je pense pas qu’il y ait une énorme différence quand il s’agit simplement de laver le nez.
  • Je prends de la crème pour érythème fessier au cas où dans un tout petit pot.
  • Du savon liquide et de la crème dans deux petits flacons.



Vêtements


A part pour les longs voyages (supérieurs à 2 semaines) durant lesquels on prévoit au moins un lavage sur place, on prend une tenue par jour pour les bébés, enfants comme pour nous. Nous faisons la valise en faisant vraiment des tenues. Pas 7 hauts, 7 bas, 7 pulls mais 7 tenues afin d’être certains que tout servira, que rien est superflu et que rien ne manque non plus. Pour le(s) bébé(s), on prend 2 bodys de rab.

Pour une semaine, on prend une unique paire de chaussures (portée aux pieds donc) et je pense que c’est ce qui fait gagner beaucoup de place… Aux beaux jours, on ajoute des sandales dans la valise…

Dernière règle évidente, on met ce qui prend du volume sur nous durant le voyage…

J’ai une doudoune longue extra légère Uniqlo qui entre dans un petit pochon. Et c’est vraiment bien pour les enfants également.

Enfin, pour le pliage, j’enroule les vêtements. Je n’ai pas validé scientifiquement le gain de place même si j’en ai la nette impression mais par contre, ils sont bien moins froissés.



Alimentation

Pour le lait bébé. Pour les voyages, j’achète du lait en poudre en sachet et non les grosses boites qui sont d’ailleurs beaucoup plus grosses que ce qu’elles contiennent… Plusieurs marques proposent des sachets (semblables à des emballages de purée Mousline ;))  dont Hipp (lait bio) et Gallia. Une fois ouvert, on place le sachet dans un sachet type congélation (qui se ferme hermétiquement).  Et on fonctionne uniquement avec un doseur de lait sur place (comme chez nous à Paris d’ailleurs). On fait les doses calmement une fois par jour et le sachet ne nous gêne pas plus que ça. Lors de ses 5 mois alors qu’il prenait encore exclusivement du lait, nous avons pris, pour une semaine, 3 sachets de 400g et il nous en restait encore beaucoup en revenant.

Pour le lait, on prend donc un seul biberon, des sachets de lait en poudre, un doseur de lait, un goupillon et on met du liquide vaisselle dans un petit flacon pour pouvoir laver le biberon direct.

Pour l’alimentation. Nous n’avons jamais pris de petits pots avec nous. Nous avons toujours trouvé des petits pots sur place et nous avons d’ailleurs souvent été étonnés de la qualité et du choix (uniquement du bio dans de nombreux pays). Zacharie a mangé très peu de petits pots avant de passer à une alimentation semblable à celle de sa soeur et à la nôtre donc à part pour le lait, nous ne nous sommes pas beaucoup posé de questions…


Pour dormir

Nous dormons soit dans des hôtels soit dans des apparts. Depuis que nous sommes 5 dont 2 de moins de 2 ans, nous avons du mal à trouver des hôtels et nous tournons de plus en plus vers les apparts.

Bébé

Pour les 3 voyages d’Ismaël, à 2 mois, 3 mois et 5 mois, il a tout simplement dormi dans la nacelle de sa poussette. En retirant les plastiques rigides à l’intérieur, elle se plie, on l’a mise avec la valise quand nous sommes partis en train et en voiture, et en avion, nous avions le droit de la prendre avec nous.

Pour les tout premiers mois, l’alternative la plus légère et peu encombrante est le lit pop up qui entre même facilement dans une valise.

Pour plus de confort et pour les mois suivants, il y a désormais des lits parapluie ultra légers et peu encombrants à comme le lit naos par Escape Lifestyle qui pèse 4kg (23x23x70 plié).

Bien sûr, certains hôtels et hébergements proposent ou louent sur demande un lit bébé et c’est tout de même le plus pratique…

Pour les plus grands  

Zacharie dort dans un lit au sol depuis ses 14 mois. Quand on part en voyage, nous cherchons souvent 2 lits doubles. Zacharie et Malia dorment ensemble dans un lit double ou chacun dans un lit simple. Quand il était plus petit et que nous avions peur qu’il tombe, nous mettions tout simplement le matelas au sol…


Pour le bain

Lors de notre road trip jusqu’en Roumanie, nous avons dormi dans beaucoup d’hébergements sans baignoire. Zacharie avait 6 mois. Quand le robinet était assez grand, nous le lavions simplement dedans, ou alors allongé dans la douche, en le posant, en fonction de la propreté, sur une serviette. Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’idée, il existe des baignoires gonflables avec pompe.

Nous n’emmenons jamais de serviette.

Et pour nous laver, on utilise tous le même gel douche. Pour un week-end ou même une semaine, on remplit deux flacons.


Pour se divertir

Pour le bébé, pour un séjour d’une semaine, nous prenons un ou deux petits jouets type hochet. On prend toujours une couverture qui me sert aussi à l’emmailloter et à la prendre en porte bébé, et on s’en sert pour le mettre au sol pour jouer également.

Pour les grands, ma fille porte un petit sac à dos avec des jouets qui servent pour le trajet, dans les restos et le soir… On prend un petit carnet de pages blanches pour chacun, 5 feutres et crayons de couleurs, des autocollants, 3 petits livres souples, 5 figurines, un jeu de logique de voyage (qui se joue seul ;)), un jeu de cartes (type Times’up kids) et parfois on prend la Lunii (boite à histoires).

Après 8000 km de voiture en 3 semaines et de nombreux autres trajets, nous avons maintenant en tête un grand répertoires de jeux qui se jouent sans support (style devinette, blind test de chansons en faisant l’air, le premier qui trouve…) et les occupations en voiture, train, avion feront certainement l’objet d’un autre article.



Dans notre sac lors des déplacements sur place

Sur place, nous prenons dans notre sac à dos sensiblement la même chose que lorsque nous partons la journée à Paris. Nous prenons un sac à dos et jamais de sac à langer. A l’intérieur, nous embarquons nos affaires persos (appareil photo, portefeuille, clé…). Et les occupations des enfants (feutres et petits carnets, figurines).

Et pour le bébé, nous mettons dans deux petites pochettes

  • le goupillon (nous avons tordu le manche pour qu’il rentre), le doseur de lait (avec 3 doses), le biberon déjà rempli d’eau, le petit flacon avec du liquide vaisselle. Nous prenons une petite bouteille d’eau.
  • 3 couches, un petit flacon d’eau, des cotons, un body de rechange et un matelas à langer de voyage ultra fin.

Pour finir, pour le resto, si vous avez peur que votre grand bébé tente le grand saut  depuis sa chaise, je connais plusieurs personnes très satisfaites des harnais portables pour chaise.

voyage-bebe-bagage-valise

0
1 Response
  • Sophie de Montréal :)
    janvier 16, 2019

    Superbe article Anaïs!!!
    Je fonctionne à peu près pareil avec mes jumeaux de presque 2,5 ans, à la différence près que maintenant, pour l’avion (et tous les prochains déplacements), ils ont chacun une valise Trunki sur lesquels ils peuvent s’asseoir et se déplacer et qui comprend TOUS leurs vêtements, jouets et doudous! 🙂

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *