Monténégro, voyage et itinéraire pour un road trip d’une à trois semaines

Le Monténégro est un petit pays jouissant de superbes contrastes et reliefs. Petites criques, monastères, lacs et montagnes, le Monténégro permet de varier les plaisirs dans un périmètre restreint. Une superbe destination à moins de 2h de Paris en avion et moins de 2000km en voiture offrant également un excellent rapport qualité-prix. 

C’est durant l’été 2021 que nous avons découvert le Monténégro lors d’un road trip de 7 semaines qui nous a menés en Italie, au Monténégro, en Bosnie et en Slovénie. Vous pouvez découvrir notre voyage sur cet article retraçant tout notre itinéraire.

Quelques infos avant de partir en voyage au Monténégro

Le Monténégro est un des pays qui constituaient l’ex-Yougoslavie jusqu’en 2003. Il ne formait alors qu’un seul et même pays avec la Serbie (Serbie-et-Monténégro). Depuis 2006, la Serbie et le Monténégro sont deux pays indépendants. La langue parlée au Monténégro demeure le serbe.

Le Monténégro est un petit pays, à peine plus grand que l’Ile-de-France. On peut ainsi, en pratique, en faire le tour en une journée. Pourtant, il jouit de beaux contrastes et reliefs.

On trouve l’Albanie au Sud, la Bosnie et la Croatie au Nord, et la Serbie à l’Est du pays. Ce sont donc ces pays qui sont à privilégier pour rallonger votre voyage.

Le Monténégro ne fait pas partie de l’Union Européenne mais a adopté l’Euro depuis 2006. Les prix des logements et de la restauration sont assez fluctuants en fonction des régions. La région la plus touristique et donc la plus onéreuse étant les Bouches de Kotor.

Pour visiter le Monténégro, je recommande de louer une voiture (ou de partir avec la vôtre). En effet, même si vous trouverez très facilement des bus pour les Bouches de Kotor ou le Lac Skadar, l’accès au reste du pays reste compliqué sans voiture.

Comment se rendre au Monténégro ?

Pour se rendre au Monténégro, le plus rapide depuis la France est de prendre un vol Paris-Tivat (vous serez directement sur les bouches de Kotor, un des attraits du Monténégro), Paris-Dubrovnik (ou Split en Croatie). Depuis Dubrovnik, il y a une heure de route pour rejoindre le Monténégro (en voiture ou en bus).

Depuis Paris, le Monténégro se trouve à moins de 2000km, 1500 depuis Strasbourg, loin d’être impossible…

Combien de temps rester au Monténégro ?

Le Monténégro a l’avantage de compter de nombreux lieux d’intérêts naturels et contrastes sur une petite superficie. Ainsi, on peut tout à fait avoir un très bon aperçu en y restant 8 jours. Pour réellement prendre votre temps, jouir de quelques jours de détente ou de randonnées dans les parcs nationaux, 15 jours constituent la durée idéale.

Que voir au Monténégro ?

Voici les 4 grandes étapes d’un voyage à la découverte du Monténégro :

La côte, bordée par la mer Adriatique, est moins intéressante, le tourisme de masse ayant malheureusement fait des dégâts, notamment en termes d’urbanisme.

S’il fallait retirer une étape faute de temps, je conseillerais de faire une croix sur le parc National de Biogradska Gora.

montenegro-road-trip-voyage-4

montenegro-road-trip-voyage-3

montenegro-road-trip-voyage-2

montenegro-road-trip-voyage-1

montenegro-road-trip-voyage

Itinéraires conseillés au Monténégro

Les 4 points d’intérêts listés ci-dessus forment une boucle que vous pouvez emprunter dans un sens comme dans l’autre. Je vous conseillerais plutôt de débuter par les Bouches de Kotor où vous aurez certainement chaud mais où vous pourrez vous baigner puis de découvrir le Parc du Durmitor dans les montagnes qui vous apporteront de la fraîcheur et un réel contraste de paysages. Puis de vous rendre au Parc National de Biogradska Gora, un paradis pour les personnes qui aiment marcher. C’est un Parc National peu touristique et magnifique avec de nombreux itinéraires de randonnées. Enfin, vous pourrez retrouver la chaleur et l’eau, cette fois du lac Skadar.

Logements conseillés au Monténégro

  • Pour visiter le Lac Skadar, nous avons logé dans un chalet dans le jardin d’une super famille. Au milieu des vignes, des montagnes et à 1km du lac Skadar. La famille fait table d’hôtes et c’est ici que l’on a le mieux mangé au Monténégro, ils ont des vignes, font leur vin et ont des ruches et font leur propre miel. Il y a des vélos pour enfants et de grands enfants pour jouer. La famille vous conseillera pour faire du bateau sur le lac Skadar.
  • Pour visiter le Parc national de Biogradska gora, nous avons logé dans un chalet sur les hauteurs offrant des balancelles avec une vue magnifique. Le chalet se trouve au coeur de champ de framboises et la gérante nous invite à y cueillir des framboises à volonté, on en avait jamais autant mangé. Le chalet est le jardin sont idéaux avec des enfants.
  • Pour visiter le Parc du Durmitor, la plupart des voyageurs logent à Zabljak, une ville sans charme à 3km de l’entrée du parc. Nous y sommes restés une nuit puis nous avons logé dans un lieu magique, au coeur des montagnes, avec chevaux et moutons, dans un chalet tout confort tenu par un frère et une soeur passionnés. Les enfants ont fait du cheval et ont adoré ce lieu. De nombreuses randonnées sont possibles autour et il y a une très belle cascade pour se rafraichir.
  • Pour visiter les bouches de Kotor, mieux vaut s’y prendre à l’avance ce qui n’a pas été notre cas. Je vous conseille de loger à Perast qui est un village super mignon sur les rives des bouches, vous serez donc les pieds dans l’eau.

Le Monténégro avec des enfants

Le Monténégro est un pays très vert, idéal à visiter avec des enfants. De très nombreux restos mettent à disposition un jardin avec aire de jeux pour les enfants. Dans tous les cas, les enfants sont toujours les bienvenus.

Quel budget pour un voyage au Monténégro ?

Le budget d’un voyage au Monténégro dépend évidemment de votre manière de voyager, de vos exigences en termes de logements et de restaurants. Cependant, à 2, vous pourrez loger très décemment dès 30€ et avoir un logement avec piscine dès 45€ environ. Les restaurants sont bon marché, il coûte d’ailleurs souvent plus cher de se faire à manger que de manger au resto. Dans les restos locaux, comptez environ 7€ pour un plat très complet. Les portions sont d’ailleurs gargantuesques au Monténégro et le grammage est indiqué sur chaque plat à la carte, ce qui aide à ne pas commander pour 15 personnes…

Mes conseils et astuces pour un voyage au Monténégro

Pour pouvoir faire un pas de côté dans les lieux touristiques, je trouve que la voiture est fondamentale.

Si vous souhaitez passer un petit séjour balnéaire pendant votre voyage au Monténégro, je vous conseille de fuir la côte (qui est bondée avec des plages ultra urbanisées) et notamment Budva et choisir un logement autour des bouches de Kotor, à l’image de Perast qui est vraiment très mignon.

Acheter une carte Sim. Le Monténégro étant hors UE, il faut penser à désactiver les données en itinérance sur votre téléphone avant d’y entrer (Free donne accès à internet mais pas d’appels/sms compris). Cependant, pour contacter un logement ou en trouver un, pour chercher une info ou en cas d’urgence, il est quand même toujours utile d’avoir un téléphone. Une puce ‘tourisme’ pour 30 jours avec accès internet 500go est vendue un peu partout pour 10€.

Télécharger Maps.me. Cette appli permet de télécharger n’importe quelle carte pour qu’elle soit disponible hors ligne (si vous ne captez pas ou n’avez pas d’accès internet). Aussi, Maps.Me compte tous les chemins de randonnée (beaucoup mieux et plus que Google Maps). C’est gratuit ! Il suffit de télécharger la carte de la région ou du pays que vous souhaitez quand vous avez un accès à Internet.

2 Responses

Cet article attend votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *