Capri / Week-end Naples et côte amalfitaine

par

Après une longue, belle et gourmande journée à Naples, cap sur une île de la baie pour la journée.

La baie de Naples compte 3 îles : Capri, Procida & Ischia. Je savais que Procida était sympa et moins bling bling que Capri mais le poids des chansons et des clichés, vous savez… J’avais tellement envie de prendre le bateau du retour et dire « Capri, c’est fini… ». Bref, nous avons passé le deuxième jour à Capri.

 

Et le bling bling se ressent déjà au prix de la traversée en Ferry (19€ l’aller). Nous arrivons donc au port de Capri pas franchement attrayant. rabatteurs à tire larigot pour visiter la « Grotta Azzurra« , la grotte bleue de l’île.
Nous prenons un billet pour faire le tour de Capri en bateau. Nous nous arrêterons devant toutes les grottes et passerons sous « l’Arco Naturale ». Les grottes forment des piscines naturelles où l’eau est incroyable. Le tour de l’île nous permet aussi de voir un petit port et une partie de l’île prisée des créateurs de mode italiens, de footballeurs et des stars internationales. 36000€ le m2, il faut au moins être footballeur.

 

De retour au port, nous montons en funiculaire dans le centre-ville de Capri quasi inaccessible à pieds (ou avec de la volonté, de la foi et de bonnes baskets). Une petite place, des bars et plusieurs boutiques de luxe. Nous empruntons les ruelles pour nous en écarter. Les chemins sont tous impeccablement entretenus et fleuris. Les hôtels 4 et 5* se suivent, les bagagistes s’affairent. Aucune voiture. Luxe, calme, volupté, fleurs et cactus. De belles vues, une végétation luxuriante, des chemins escarpés, un peu de Ré, d’Oléron et trop de St Tropez.

 

Si vous souhaitez continuer le week-end sur la côte amalfitaine, 2 options s’offrent à vous. Revenir à Naples et prendre un train le lendemain ou prendre un bateau de Capri pour Positano (ville phare de la côte amalfitaine). De mon côté, j’ai préféré retourner à Naples le soir venu pour ne pas m’encombrer des bagages. Demain, direction la côté amalfitaine…

 

aller-week-end-naples-capri

 

avis-week-end-naples-capri

 

italie-week-end-naples-capri

 

capri-week-end-naples-capri

 

 
visite-week-end-naples-capri

 

visiter-week-end-naples-capri

 

week-end-naples-capri-2

 

week-end-naples-capri-3

 

week-end-naples-capri-7

 

week-end-naples-capri-italie

 

 

week-end-naples-capri-9

 

week-end-naples-capri-photos

 

week-end-naples-capri-visite

 

week-end-naples-capri

 

weekend-naples-capri

 

CAPRI-cieux et beignet

Une photo publiée par Parisianavores (@parisianavores) le

 

Capri c’est fini ! Une photo publiée par Parisianavores (@parisianavores) le

Infos pratiques :
Bateau Naples – Capri : 17 à 19€
Tour de l’île en bateau : 18€
Funiculaire pour le centre-ville :1,80€
Bateau Capri – Naples : 17 à 19€
Bateau Capri – Positano : environ 15€
Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…
1 Response

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]