Caramelle, salon de thé et de chocolat

scones-caramelle

 

Caramelle a la tête d’un petit chalet où tout est fait maison, un salon de thé à l’ancienne où les effluves de scones sortant du four se mêlent aux fragrances de thés épicées et à la douce odeur de beurre émanant des cookies posés sur les tables de la petite salle, aux yeux de tous. Une adresse bien connue des adeptes des pauses sucrées, à deux pas de la rue Mouffetard.

scones-caramelle

Dans nos assiettes

Pour se réchauffer, un thé épicé « Noël à Paris » (thé noir aux épices et à la vanille,  agrémenté de morceaux de pommes, cannelle et clous de Girofle) et un thé « Noël à Florence »(Thé noir aux arômes de citron meringué, caramel et agrémenté de fruits), et un chocolat à l’ancienne pour la troisième.

Nota bene : à ce moment précis, vous vous dîtes, « oui un chocolat à l’ancienne comme dans les bons salons de thés, à l’image de l’Africain d’Angelina, quoi, c’est costaud… » STOP, ce chocolat à l’ancienne, ce n’est pas du lait avec du chocolat mais du chocolat avec un peu de lait. Sa préparation par les gentils hôtes prend 15 minutes montre en main et force dans le bras… ces minutes sont plutôt sportives. Mieux vaut ne pas demander combien de carrés de chocolat ont été nécessaire à sa fabrication sous peine de regarder les pubs Weight Watcher avec un oeil nouveau…

chocolat-chaud-a-l-ancienne-caramelle

Bref, on opte pour un chocolat à l’ancienne de chez Caramelle si on a pas de repas prévu avant quatre bonnes heures et on ne prend pas de gâteau avec ou alors un cookie. Rien ne m’écoeure, rien, et j’ai fini ce super chocolat… mais je n’ai rien mangé le soir venu.

Donc, pour ceux qui voudraient déguster les merveilleux gâteaux maisons, on prend un thé, ils sont vraiment tops en plus. Les cookies sont très bons et sortent du four, les scones m’ont fait de l’oeil mais j’ai pris le « gâteau de Noël »  pour son originalité (incapable de me rappeler des ingrédients mais une subtil touche de bruccio relevait ce gâteau chocolat/épices). La tartelette au chocolat est, elle aussi, costaud mais très bonne, la pâte est croustillante et la consistance du chocolat est très satisfaisante.

cookies-maison-caramelle

gateau-de-noel-caramelle

tartelette-au-chocolat

table-gouter-salon-de-the

C’est combien ?

Un thé et une pâtisserie maison pour 7€ (si vous choisissez les cookies ou scones, vous en aurez deux).

Pour la formule chocolat chaud à l’ancienne + pâtisserie, il faudra ajouter 1€ à la formule : 8€

Un Brunch est servi le week-end, le menu change toutes les semaines !

caramelle-menu

Mon avis ?

Il s’agit de pâtisseries maison et ça se voit ! Le lieu, à l’image d’un chalet, est réconfortant et très agréable, surtout par des températures polaires (je dis ça, je dis rien). Thés et chocolats servis dans de vieilles tasses dépareillées, gâteaux et tartes non calibrés, recettes changeantes, les gérants aiment cuisiner et changer de recettes, et j’adore ça ! Si vous désirez de la haute couture ou du contemporain, allez plutôt chez Colorova… Les gérants sont aux petits soins MAIS ils viennent de partir… Ils l’ont annoncé sur leur page Facebook il y a quelques jours. Mais ils assurent que les nouveaux propriétaires conservent les recettes secrètes et magiques des pâtisseries maison. A voir !

C’est où ?

Caramelle
6 rue de l’Arbalète – 75005 Paris

Ouvert tous les jours sauf lundi de 11h à 19h


Agrandir le plan

deco-caramelle deco-caramelle-sapin

salon-de-the-caramelle-devanture

Comme toute parisienne qui se respecte, je rêve souvent de quitter Paris. Comme tous les parisiens, je reste et me plains car ça fait du bien et car j'<3 rien je suis parisien. Je reste aussi pour le chant de la baguette, pour ce petit japonais au bout de ma rue, pour ces adresses qui ouvrent chaque jour, pour une tartelette au citron, pour du fromage toujours au lait cru, pour un bibimbap dans le 15ème, un Tigre qui pleure dans le 13ème, pour un bar à vin dans le 2ème, pour cette nouvelle adresse de burger à la sauce chinoise. Pour les ponts, pour les ruelles, pour les épiceries, l'odeur des boulangeries, pour déambuler dans le 7ème observer ceux qui achètent leur PQ à la Grande Ep' et pour voir les boubous défiler à Barbès, pour un butter chicken Passage Brady et un parfait café latte rue de Babylone. Pour m'arrêter devant la Pagode, pour lécher les vitrines, pour se prendre pour une touriste, pour s'étonner à rêver d'y habiter…

Written By
More from Anaïs Lerma

Café Marlette, pause bio rue des Martyrs

FacebookTwitterPinterestMarlette, c’est la marque de préparations bio pour pains, pâtisseries et apéritifs faciles...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *